Antoine Kombouaré (FC Nantes)
Antoine Kombouaré (FC Nantes)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert

FC Nantes : Kombouaré émet un gros doute avant le RC Lens

Satisfait de la victoire à Lorient dimanche lors de la 17e journée de Ligue 1 (1-0), Antoine Kombouaré a admis que les joueurs du FC Nantes tiraient la langue après une semaine à trois matches.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le bilan des entraîneurs sous l'ère Waldemar Kita

La trêve hivernale sera bientôt là mais il reste encore un peu de chemin avant d’arriver à la 19e journée de Ligue 1 le 22 décembre prochain. Tous les clubs étaient ainsi sur le pont ce week-end pour boucler une semaine à trois matches particulièrement éreintantes pour les corps. Au FC Nantes, on a mis fin à la disette en ramenant une précieuse victoire de Lorient hier au Moustoir (1-0). Pourtant, la partie ne fut pas facile pour des Canaris, qui ont tiré la langue du début à la fin.

« Il ne faut pas oublier que l’on enchaine notre troisième match et on a joué pendant plus d’une heure contre Marseille, à 10. Il y avait énormément de fatigue, a reconnu Antoine Kombouaré. J’ai parlé avec les garçons, que ce soit Ludo, Randal, même Simon, ce sont souvent les mêmes qui jouent. Quentin a aussi perdu pas mal de ballons alors que c’est un joueur qui a une très bonne qualité technique. »

Avant la réception du RC Lens en ouverture de la 18e journée de Ligue 1 (vendredi, 21h), faut-il s’inquiéter pour les Canaris ? Le doute est permis après quelques défaillances constatées à Lorient. « J’ai pas mal hurlé parce que nous ne gagnions pas les duels aériens, les premiers et les seconds ballons. Je pense que c’est un mélange de tout : un manque d’agressivité, de la fatigue et le doute aussi. J’ai senti mon équipe douter, a poursuivi le Kanak. Quand c’est ainsi, vous ne prenez pas de décision, vous n’agissez pas, vous subissez les situations et vous êtes souvent sur les talons. Mais si on joue tous les week-ends de cette façon et qu’on gagne, qu’est-ce que je dis à mes garçons ? »

Pour résumer

S’il était satisfait de la victoire ramenée de Lorient dimanche lors de la 17e journée de Ligue 1 (1-0), Antoine Kombouaré a admis que les joueurs du FC Nantes tiraient la langue après une semaine à trois matches. Inquiétant avant de recevoir le RC Lens ?

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert