FC Nantes : Kombouaré passe un message cinglant aux supporters
Antoine Kombouaré (FC Nantes)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
OPPOSITION

FC Nantes : Kombouaré passe un message cinglant aux supporters

L’entraîneur du FC Nantes Antoine Kombouaré n’a pas très envie de voir les supporters continuer leur croisade contre Waldemar Kita. Le kanak en appelle à un soutien populaire maximal.

Zapping But! Football Club FC Nantes : top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire en Ligue 1

Le retour des supporters à la Beaujoire n’a pas provoqué de tensions exacerbées au FC Nantes. Deux raisons peuvent expliquer cela : le club n’a pas commercialisé d’abonnements et les ultras ont choisi de ne pas reprendre le chemin du stade au vu des contraintes sanitaires. La fracture profonde avec une partie du public nantais reste toutefois une menace sur le bon déroulement de la saison des Canaris, ce qui met en rage un Antoine Kombouaré pleinement concentré sur sa tâche : assurer le maintien en L1 le plus tôt possible.

« Ce sont mes adversaires »

« Il y a toujours un environnement qui est compliqué, rappelle-t-il dans L’Équipe. On ne peut pas dire : ça y est, les problèmes sont derrière nous. Je sais trop bien qu’une partie des supporters, aujourd’hui, ne veut plus voir les Kita. Ils ont des griefs, des revendications, je l’entends et je le respecte. On n’est pas là pour les faire changer d’avis. Ces problèmes étaient là avant, je suis persuadé que demain, quand je partirai, ils seront toujours là. J’en étais arrivé à entendre certains discours comme : “Pour que les Kita partent, on est prêts à voir l’équipe en Ligue 2 voire en N2”. Pour moi, ceux qui disent ça ne sont pas des supporters. Ce sont mes adversaires. Les problèmes, c’est avant le match et c’est après. Pas pendant. Tu ne peux pas être supporter et souhaiter que ton équipe perde. Des supporters sont venus me voir pour me dire : “Les Kita, on ne veut plus les voir.” OK, mais si pour vous l’idée c’est que les Kita partent, que l’équipe soit en L2 voire en N2, non ! Tu es contre mon travail, à un moment je n’entendrai plus votre discours. Impossible. »

Pour résumer

L’entraîneur du FC Nantes Antoine Kombouaré n’a pas très envie de voir les supporters continuer leur croisade contre Waldemar Kita. Le Kanak en appelle à un soutien populaire maximal même s'il comprend leurs revendications.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert