Waldemar Kita
Waldemar KitaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
FRONDE

FC Nantes : la contestation anti-Kita s'est exportée au-delà de la Cité des Ducs

Les supporters du FC Nantes, qui avaient jusque-là manifesté contre Waldemar Kita aux abords de la Beaujoire ou dans leur ville, ont déplacé le combat du côté de Vair-sur-Loire, où le patron des Canaris veut construire un nouveau centre d'entraînement.

Zapping But! Football Club FC Nantes : top 10 des Canaris les plus utilisés

On connaissait les manifestations anti-Kita aux abords de la Beaujoire. On connaissait surtout les chants et banderoles à l'attention du propriétaire du FC Nantes dans l'enceinte même des Canaris ou dans les parcages visiteurs des stades de France. Mais la fronde contre le Franco-Polonais vient de franchir le périphérique de la Cité des Ducs. Il s'est exporté jusqu'à Vair-sur-Loire, près d'Ancenis.

C'est en effet dans cette commune que Waldemar Kita envisage de construire le nouveau centre d'entraînement du FC Nantes. Un projet rejeté par tous, que ce soit les supporters, bien évidemment très attachés à la Jonelière, les élus nantais ou de Vair. Mais Kita reste attaché à son projet. Alors, les amoureux des Canaris ont entamé un travail de sape dans cette petite commune. Le journaliste de la radio Hit West Simon Reungoat a posté des photos sur son compte Twitter sur lesquelles on peut voir des piquets avec écrit dessus "ZAD" (zone à défendre) installés sur les champs devant servir à ériger la future Jonelière. Une première étape, certainement, mais le message est clair : pas de centre d'entraînement à Vair.

Des piquets contre le nouveau centre d'entraînement du FCN à Vair

Les supporters du FC Nantes sont allés jusqu'à Vair-sur-Loire pour planter des piquets sur lesquels on peut lire "ZAD" (zone à défendre). C'est en effet dans cette commune que Waldemar Kita envisage de bâtir le futur centre d'entraînement des Canaris.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet