FC Nantes : Landreau freine déjà pour un rachat, le clan Kita actif en coulisses pour le saborder ?
Mickael LandreauCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
NOUVEAU PROJET ?

FC Nantes : Landreau freine déjà pour un rachat, le clan Kita actif en coulisses pour le saborder ?

Depuis hier, des informations sur un possible rachat du FC Nantes porté par Mickaël Landreau sont parues. L'intéressé s'est exprimé.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le bilan des entraîneurs sous l'ère Waldemar Kita

Depuis hier soir, c'est l'agitation chez les observateurs du FC Nantes. En cause, les révélations de France Football au sujet d'un intérêt de Mickaël Landreau pour un rachat des Canaris. Selon l'hedomadaire, l'ancien gardien mythique du club « tente de monter un tour de table assez solide pour reprendre à terme le FC Nantes ».

Une information sur laquelle Landreau, consultant Canal Plus, s'est exprimé sur le plateau du Late Football Club. Avec une claire intention de temporiser. « C'est mon club de base donc on peut rêver donc déjà c'est bien. Mais ce n'est pas parce qu'on rêve qu'on peut acheter. Aujourd'hui, je suis consultant, j'ai envie de me concentrer sur l'analyse que ce peut faire Antoine (Kombouaré) comme j'ai pu le faire avec Raymond (Domenech). Ma concentration est sur ça. Je le dis réellement comme c'est le cas. S'il y a des projets de reprise, qu'on me sollicite ou que je puisse avoir un impact, par rapport à ce que je représente, c'est inévitable que je puisse être évoqué à Nantes. Mais entre vouloir, pouvoir, réussir, il y a tout un monde. Aujourd'hui, le plus important à mes yeux c'est qu'Antoine puisse travailler sereinement », a conclu Landreau.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU FC NANTES

Les Kita à l'origine de la fuite ?

Une prudence somme toute logique dans un projet de ce type, mais qui s'explique aussi par les coulisses de ces révélations. Selon l'insider Emmanuel Merceron, il est fort probable que le clan Kita lui-même soit à l'origine de la fuite de ces informations. Histoire de briser d'emblée toute possibilité de travail dans la discrétion, condition souvent de mise pour que le rachat d'un club puisse aboutir.