FC Nantes : Mercato, Kita, Domenech... Le constat implacable d'une voix qui porte chez les Canaris
Waldemar KitaCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
ANALYSE

FC Nantes : Mercato, Kita, Domenech... Le constat implacable d'une voix qui porte chez les Canaris

Dans une interview accordée à 20Minutes, Eric Carrière, ancien champion de France avec le FC Nantes, a livré son analyse sur le club.

Zapping But! Football Club FC Nantes : les transferts les plus chers

Ancien meneur de jeu du FC Nantes champion de France en 2001, consultant respecté depuis, Eric Carrière a forcément un avis qui pèse chez les Canaris. Et dans ses propos à 20Minutes, l'optimisme n'est pas de mise. Au sujet du Mercato tout d'abord où il est estime que tout est fait à l'envers. « Comme le projet n’est pas très identifié en termes de jeu, il n’y a pas de profil de joueurs identifié. Ce qui fait qu’il y a plus de chance de se tromper ». Un constat d'erreur prouvé selon lui par plusieurs échecs récents. « Je ne vais pas citer de joueurs, mais certains sont venus à Nantes ces dernières années, jamais ils ne seraient venus à l’époque ».

Eric Carrière, par la suite, s'est exprimé sur le cas Waldemar Kita. Estimant que « c’est quelqu’un qui a réussi dans les affaires », avec le travers de « se laisser griser et penser qu’on va réussir partout », l'ancien Canari estime que Kita « prend rarement les bonnes décisions. J’ai toujours le respect de ceux qui viennent dans un club et qui mettent de l’argent. Maintenant, quand on analyse les résultats depuis son arrivée [en 2007]… Les chiffres sur plusieurs années, ça ne ment pas. Quand tu prends autant d’entraîneurs… »

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU FC NANTES

Carrière ne comprend pas pourquoi Kita reste

Et concernant l'avenir, Carrière n'affiche aucun optimisme. « Je pense aussi que ça ne fonctionnera jamais », annonce-t-il, tant que Waldemar Kita sera à la tête du club. D'ailleurs, le consultant ne comprend pas vraiment pourquoi le président nantais reste à la tête du club. « Je ne vois pas l’intérêt pour lui de rester. Je ne comprends pas sa logique ».

Un manque de logique notamment pointé du doigt dans le choix Raymnd Domenech. « Quand on a bientôt 70 ans, c’est difficile de dire qu’on construit. Ce sont des choix pas cohérents », estime Carrière. L'ancien meneur de jeu nantais, qui estime toutefois que Domenech « peut permettre au club de se sauver, car il y a plus faible que Nantes », se montre beaucoup plus perplexe sur la durée. »Mais ensuite ? Pour aller où ? Pareil, Christian Gourcuff quand il avait repris le FCN, c’était quoi l’issue ? Pourquoi ne pas l’avoir pris deux ans et ne pas lui avoir demandé de former un adjoint ? C’est cohérent ça à la rigueur. »