FC Nantes : l'étau se resserre autour de Mogi Bayat
Mogi BayatCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
JUSTICE

FC Nantes : l'étau se resserre autour de Mogi Bayat

Autre agent visé par l'opération Mains Propres, Dejan Veljkovic a fait des aveux à la justice belge sur les malversations ayant cours dans le championnat local. Cela concerne forcément Mogi Bayat.

Zapping But! Football Club FC Nantes : les 10 plus grosses ventes des Canaris

Une semaine après la diffusion d'un reportage en Belgique sur la corruption ayant cours dans les transferts de footballeurs, la justice du royaume a fait un nouveau pas dans l'opération Mains Propres, qui vise particulièrement deux agents, Mogi Bayat et Dejan Veljkovic. Si le premier nommé refuse de collaborer avec la justice, le second est un repenti, ayant troqué des aveux contre une remise de peine.

On apprend ainsi qu'avec la complicité des agents, une douzaine de clubs auraient trompé le fisc local via les transferts de joueurs pour une somme avoisinant les 31 M€. Le Standard, Anderlecht, le FC Bruges, Genk, club dirigé par le frère de Mogi Bayat, ou encore Malines sont ceux ayant le plus fraudé via des faux contrats. Après de telles révélations, la justice belge va pouvoir avant plus rapidement dans son investigation et faire le lien (ou pas) avec Mogi Bayat. Certains médias outre-quiévrain annoncent d'ailleurs une clôture rapide du dossier. On devrait donc bientôt savoir…

Un agent belge repenti fait des révélations

Dejan Veljkovic est l'un des deux principaux agents visés par la justice belge dans l'opération Mains Propres avec Mogi Bayat. Et il a fait des révélations explosives sur la façon dont les clubs ont profité de faux contrats pour frauder le fisc.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet