FC Nantes : Mogi Bayat se dédouane totalement de la crise au FCN
Mogi BayatCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
UN SIMPLE INTERMÉDIAIRE

FC Nantes : Mogi Bayat se dédouane totalement de la crise au FCN

Présenté comme le directeur officieux du FC Nantes, Mogi Bayat assure que ce n'est pas le cas et qu'il n'est qu'un simple intermédiaire. Le fiasco des Canaris, ce n'est pas lui !

Zapping But! Football Club FC Nantes : les meilleures déclarations de l'année 2020

Le "Kita Circus", comme il a été baptisé par les supporters du FC Nantes, est mis en avant ce jeudi par L'Equipe. Le quotidien sportif fait un nombre incroyable de révélations sur la gestion des Canaris par Waldemar Kita. Il y est également question de celui qui est présenté comme le directeur sportif du FCN, Mogi Bayat. Interviewé, le Belgo-Iranien se décharge de toute responsabilité dans les mauvais résultats persistants de la Maison Jaune…

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

"Manifestement, Kita + Bayal, ça fait vendre et polémiquer"

« Je joue un rôle dans beaucoup de clubs. Et le rôle est clair. Je suis un intermédiaire, comme il en existe dans de nombreux domaines, avec un réseau important, et les clubs profitent de ce savoir-faire. Il y a énormément de clubs où je suis au moins aussi actif, mais on n’en parle pas ou moins. Il semble manifestement que Kita + Bayal, ça fait vendre et polémiquer. De nouveau, on assume, pas de soucis. Le Club Bruges et La Gantoise m’ont mandaté pour vendre Krepin Diatta à Monaco et Jonathan David à Lille pour des montants record, et pourtant, il n’y a pas de polémique. »

« Si j’ai une responsabilité dans les échecs du FCN ? Je vais vous répondre « non », puisque je ne suis pas impliqué dans la gestion sportive du club au quotidien. Je suis un « deal-maker », extérieur au club. Un fournisseur privilégié, si vous voulez. Après, bien évidemment que certains joueurs n’ont pas réussi à Nantes et je le regrette, mais chacun sait que le football n’est pas une science exacte. Un garçon comme Joris Kayembe, en situation d’échec à Nantes, est depuis peu devenu international belge. »