Antoine Kombouaré
Antoine KombouaréCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
REACTION A CHAUD

FC Nantes – Monaco : la finale, l'envahissement du terrain... Kombouaré a vécu un moment unique

Antoine Kombouaré a réellement savouré la qualification du FC Nantes en finale de Coupe de France. Le Kanak mesure le chemin parcouru depuis un an.

Zapping But! Football Club Nantes : Newcastle, Marseille, Moses Simon a la cote !

Grâce à sa victoire (2-2, 4-2 aux tab) face à Monaco, le FC Nantes s'est hissé en finale de Coupe de France. Une première depuis 2001 pour les Canaris qui ne rendait pas peu fier Antoine Kombouaré. Face aux médias, le Kanak ne réalisait pas encore.

« Plein d'images me viennent en tête : une énorme satisfaction, de la fierté et des trucs qui dépassent un peu l'entendement. J'ai vu les gens envahir le stade, c'est un moment assez rare. C'est très beau ce que l'on vit », a-t-il confié, à l'issue d'un match compliqué où les Jaune et Vert ont « beaucoup souffert » selon ses dires.

« Descamps méritait de jouer »

Antoine Kombouaré a aussi assumé son choix de persister avec Rémy Descamps en numéro 1 malgré l'enjeu : « Je pense qu'il peut faire beaucoup mieux, notamment sur les deux buts. Mais il a été très costaud, mentalement, car il a été très bon dans la séance de tirs au but. Il méritait de jouer, il avait été très bon, avant. Mais ça ne veut rien dire pour la finale ».

Pour finir, « AK » a savouré son bilan en un an : « J'ai dit à mes joueurs que ce sont de grands malades. Il y a eu Lens (3-2) et le PSG (3-1), déjà... Par rapport à la saison dernière, avec les mêmes joueurs, la même équipe, on est septième de L1 et on est en finale de la Coupe de France : ça dépasse mes rêves les plus fous. On est fier, mais on ne s'enflamme pas ».

Les mots de Kombouaré après Nantes - Monaco

Antoine Kombouaré a réellement savouré la qualification du FC Nantes en finale de Coupe de France. Le Kanak mesure le chemin parcouru depuis un an. Ses mots à l'issue de la qualification avaient une portée particulièrement forte...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.