FC Nantes – PSG : l'absence de Neymar fait déjà jubiler un cadre des Canaris
Abdoulaye TouréCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
DECLARATIONS

FC Nantes – PSG : l'absence de Neymar fait déjà jubiler un cadre des Canaris

Content que Neymar ne soit pas de la partie, Abdoulaye Touré (FC Nantes) se méfie quand même du PSG et de l'arbitrage favorable au champion de France.

On ne peut pas enlever à Abdoulaye Touré sa franchise. En conférence de presse ce jeudi, à deux jours du choc entre le FC Nantes et le PSG, l'ancien capitaine des Canaris ne s'est pas planqué, reconnaissant même être assez heureux de ne pas voir Neymar, blessé, sur le pré.

« Quand il est sorti, je me suis frotté les mains, j’ai sauté au plafond », a-t-il souri : « On sait que ce genre de joueurs peut faire la différence à tout moment. Pour moi, c’est le meilleur joueur du championnat. Sans lui, c’est un autre match, même si Paris a encore beaucoup de qualité, même sans lui. On ne va pas se focaliser sur eux et essayer de faire le meilleur match possible ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Touré en appelle à la méfiance avec Mbappé et Kean

Et Touré poursuit sur Kylian Mbappé : « Quand on parle du PSG, on pense à Neymar et Mbappé. Il va donc prendre la relève. Mais à Paris, ils sont tous très dangereux. C’est la meilleure équipe du championnat, avec d’excellents joueurs à toutes les lignes. Il va falloir faire attention. Moise Kean est en forme. Oui, il est arrivé avec ses qualités. C’est un jeune joueur, pétri de talent. Il est en confiance, il sait ce qu’il a à faire et peut apporter au PSG. Qu’il s’adapte aussi vite à l’équipe et à la Ligue 1, ce n’est pas une surprise ».

Ne pas perdre le match de l'arbitrage

Questionné sur le débat lancé le week-end dernier par le dijonnais Didier Ndong, Abdoulaye Touré trouve aussi que les arbitres ont plus tendance à siffler en faveur du PSG : « Ils sont plus protégés que certains. Est-ce justifié ? Je ne sais pas mais quand on joue contre le PSG, ils ont un arbitrage un peu plus favorable. Ils ont de l’expérience pour réussir à induire l’arbitre en erreur. Ils ont du charisme, de la personnalité pour jouer là-dessus. On doit prendre exemple sur eux pour inverser la tendance. Ça peut être agaçant mais c’est à nous de les faire déjouer et de faire de bonnes choses pour les faire sortir de leur match et les faire douter ».