Antoine Kombouaré
Antoine KombouaréCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
VERITES

FC Nantes : Kombouaré ne masque pas l'environnement « détestable » et parle encore du Mercato !

Se déclarant « entraîneur heureux » suite au début de saison de son équipe, Antoine Kombouaré s'est longuement confié à Presse-Océan avant de s'octroyer quelques jours de repos au FC Nantes. Morceaux choisis.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le palmarès complet des Canaris

Sur la course à l'Europe

« Oui mais j’ai surtout envie de dire qu’on est à douze points du premier non-relégable. Il ne faut pas oublier ce que le club a vécu la saison passée. À la même époque, il y a un an, on avait quinze points. Je n’oublie pas d’où l’on vient. Je suis donc super content. On ne s’attendait pas à faire une telle première partie. Être à la trêve devant Lille, Lens, Lyon, c’est super ! Mais c’est fragile. Je sais qu’on aura une seconde partie compliquée, notamment avec le départ des Africains pour la CAN. On a beaucoup de boulot pour améliorer notre jeu et être plus consistant ».

Nantes qui avance caché

« Nous, on s’en fout royalement ! L’important, c’est le classement final, ce que l’on fait. Que les joueurs adhèrent. On fait notre petit bonhomme de chemin. En espérant avoir les points du maintien le plus vite possible pour pouvoir jouer plus libéré. Ce que je veux voir ».

Sur les problèmes toujours présents

« On va passer de bonnes vacances car ce classement est exceptionnel. Ça paraît même irréel vu d’où l’on vient. C’est un truc de dingue. Entre joueurs libres et prêts, on a eu zéro euro pour recruter. On est donc super content de notre boulot. Mais le chemin est encore long. Sans oublier les soucis toujours présents. Entre des gens qui veulent racheter le club, on ne sait pas si M. Kita est vendeur ou pas, des supporters qui manifestent leur mécontentement contre la direction, l’environnement est toujours détestable hein ! On a su faire abstraction de ça. Si, demain, ça se passe mal, on sait que les problèmes sous-jacents vont ressurgir à vitesse grand V ».

Sur le Mercato hivernal qu'il souhaite tranquille

« Ah mais je l’avais déjà dit ! Je tiens compte des finances du club. Avec le groupe que l’on a, on doit être capable de compenser les absences, notamment celle des Africains à la CAN ».

Les vérités de Kombouaré

Se déclarant « entraîneur heureux » suite au début de saison de son équipe, Antoine Kombouaré s'est longuement confié à Presse-Océan avant de s'octroyer quelques jours de repos au FC Nantes. Morceaux choisis de cet entretien.