FC Nantes - Mercato : Bayat jouerait un jeu dangereux avec l'aval de Kita
Mogi BayatCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
REVELATION

FC Nantes - Mercato : Bayat jouerait un jeu dangereux avec l'aval de Kita

Officieux directeur sportif du FC Nantes, Mogi Bayat serait en train de devenir l'agent de plusieurs joueurs des Canaris dont les contrats ont été prolongés ou valorisés. Ce qui ne manque pas de faire grincer des dents en interne.

A mesure que les résultats décevants s'accumulent au FC Nantes, la pression augment sur les épaules de Christian Gourcuff mais également en interne. La semaine dernière, l'insider Emmanuel Merceron expliquait que les joueurs n'étaient pas assez remis en cause, qu'ils vivaient dans un confort total malgré des performances décevantes. Cette semaine, c'est un supporter du FCN, Florian Herrouin, qui a balancé un thread bien saignant sur Twitter au sujet des coups bas de Mogi Bayat avec l'aval de Waldemar Kita.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Louza et bientôt Muani dans l'écurie Bayat ?

"Il s'avère que Kita et Bayat ne se cachent plus pour travailler ensemble. Il se passe actuellement des prolongations abusives au FC Nantes . Premier exemple : Imran Louza a été presque contraint de signer un nouveau contrat et une renégociation de salaire importante à condition de changer d'agent et donc forcément de passer par M. Bayat. Le deuxième exemple concerne Kolo Muani : il est actuellement le plus petit salaire du club avec une rémunération de 5.000€. Au vu de son nouveau statut et de ses premières sélections en EDF Espoirs, un nouveau contrat est proposé. Il est de 3 ans avec une forte renégociation de salaire et une prime de 100.000€ à la seule condition qu'il ne passe plus par son agent actuel (famille) mais uniquement par Mogi Bayat."

Des attaques très directes qui ont été partiellement démenties par le journaliste de 20 Minutes David Phelippeau. Celui-ci a assuré sur Twitter : "Je viens d'avoir le clan de Kolo Muani et celui de Louza. Beaucoup de choses sont erronées (chiffres, aucune prime à la signature). Le clan Louza : "Imran n'avait pas d'agent quand il est allé avec Bayat et n'a pas été forcé du tout". Je n'ai eu ni la direction, ni Bayat". Il n'empêche que Mogi Bayat est donc en passe de devenir l'agent de Muani après être devenu celui de Louza.