FC Nantes, OL, LOSC – Mercato : l'Eintracht Francfort freine la piste Kolo Muani
Randal Kolo MuaniCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
GROS SOUS

FC Nantes, OL, LOSC – Mercato : l'Eintracht Francfort freine la piste Kolo Muani

Durement touché par la pandémie, l'Eintracht Francfort ne compte pas répondre aux exigences de Waldemar Kita et du FC Nantes pour Randal Kolo Muani.

Zapping But! Football Club FC Nantes : les joueurs en fin de contrat en 2021

Si l'Eintracht Francfort est souvent présenté en France comme le favori au recrutement de Randal Kolo Muani (FC Nantes, 22 ans) devant l'OL ou encore le LOSC, il semblerait que la réalité soit plus nuancé. En effet, le Frankfurter Rundschau nous apprend que l'état des finances du club allemand ne permet pas de s'indexer sur les sommes réclamées par Waldemar Kita pour racheter la dernière année de contrat de l'attaquant international Espoirs.

L'Eintracht ne mettra pas plus de 5 M€ pour un jeune

Même si la Bundesliga est souvent présenté comme le championnat qui a le mieux encaissé le coup de la crise sanitaire, l'Eintracht Francfort a souffert de la pandémie, affichant des pertes de 45 M€ avec un prêt de 20 M€ à rembourser et des ventes de joueurs qui se sont effondrées de 130 M€.

Certes, le directeur financier de l'Eintracht Oliver Frankenbach a rassuré sur la viabilité du club, qui dispose toujours de 33 M€ de fonds propres, mais l'Eintracht a annoncé ne pas vouloir faire de coups à plus de 5 M€ pour faire venir des « joueurs prometteurs mais inachevés ». Or Randal Kolo Muani rentre dans cette catégorie de joueurs.

L'Eintracht Francfort ne fera d'effort significatif que s'il reçoit des « offres immorales » pour l'un de ses joueurs stars (André Silva, Filip Kostic, Daichi Kamada, Evan Ndicka). Le marché étant figé avec le début de l'Euro, cela peut prendre un certain temps...

Kolo Muani à Francfort, ça coince !

L'Eintracht Francfort a expliqué que, sauf grosse vente, il ne ferait pas d'investissements importants sur un jeune prospect, si talentueux soit-il. Un message pour le FC Nantes et Randal Kolo Muani.