ASSE, FC Nantes, RC Lens, OM, Girondins : une avancée pour le déplacement des supporters ?

false

Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, a annoncé des mesures visant la réduction du nombre d’arrêtés préfectoraux d’encadrement et d’interdiction de déplacement des supporters. 

Le jour J était ce lundi pour les supporters des clubs de l’Hexagone lors d’une séance plénière de l’Instance nationale du supportérisme (INS) au ministère des Sports. Celle-ci a eu de bons retours avec un but ultime visé par le gouvernement : en finir avec l’interdiction de déplacement. »

Concrètement, les habituelles réunions préparatoires de sécurité en préfecture devront désormais avoir lieu « au moins trois semaines » avant les matches sensibles. Les directeurs de sécurité et les référents supporters des deux clubs seront conviés aux réunions. D’après L’Équipe, le ministère de l’Intérieur enverra une circulaire reprenant ces nouveaux principes aux préfets « dans les semaines qui viennent », a annoncé le secrétaire d’État.

Kilian Valentin, porte-parole de l’Association nationale des supporters, s’est dit « satisfait » des discussions qu’il a qualifiées de « constructives ». Concernant les déplacements, il reste prudent. «  C’est une petite avancée, il faut voir comment ça va évoluer dans la pratique, a-t-il déclaré. S’il y a effectivement de moins en moins d’interdictions de déplacement, on en sera les premiers ravis. » Un peu plus de 30 matches ont été visés par un arrêté d’interdiction ou de restriction de déplacement depuis le début de la saison.

Bastien Aubert

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013