ASSE : Inconscients supporters

Bien longtemps déjà que l’AS Saint-Etienne est dans le collimateur. Pour ses supporters, notamment, et l’emploi massif de fumigènes. La France du foot n’appréciant guère leur utilisation, les sanctions sont devenues aussi fortes qu’aberrantes. Les dirigeants stéphanois n’ont donc que peu apprécié, contre Nancy, les deux fumigènes allumés par un ou deux membres de la tribune réservée aux Green Angels. Surtout avec deux matchs à huis-clos avec sursis qui traînent au-dessus des Verts.
Thibault Celton, responsable de la sécurité de l’ASSE, regrettait donc la soirée de vendredi face à Nancy. «Nous avions deux caméras braquées sur cette partie de la tribune. L’angle de la première n’est pas bon et sur la deuxième, les images sont floues ». Stéphane Tessier, directeur des services de l’ASSE abondait dans le même sens : «J’ai lu les rapports des commissions de discipline depuis le début de saison et ça ne rigole pas du tout ». Qu’on aime ou que l’on aime pas les fumigènes, la seule question qui vaille est : cela mérite-t-il de faire jouer les Verts deux fois dans un chaudron vide ?

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008