FC Nantes, Girondins – Mercato : Bordeaux suit l’affaire Emiliano Sala de très près

false
FC Nantes – ASSE (2-3) : les cadres nantais s'agacent, Kita fait trembler le vestiaire

Le président du FC Nantes Waldemar Kita a confirmé que les Girondins de Bordeaux suivaient de près ce qu’il se passe autour du transfert d’Emiliano Sala non réglé par Cardiff. 

Le document choc de L’Équipe sur Emiliano Sala, diffusé mercredi soir sur sa chaîne, n’a pas manqué d’émouvoir les supporters du FC Nantes. Sur Twitter, ces derniers ont aussi fait part de leur indignation quant au traitement réservé par Waldemar Kita à l’attaquant argentin.

Sala, décédé le 21 janvier dernier des suites d’un crash aérien, n’entretenait en effet pas de relations cordiales avec le président du FC Nantes. C’est même ce dernier qui l’aurait poussé à quitter la Maison Jaune pour rejoindre Cardiff City au mercato hivernal.

Depuis les incidents tragiques qui s’en sont suivis, le club gallois n’a pas réglé le transfert estimé à environ 20 millions d’euros (avec bonus). Kita a confirmé hier soir que la transaction serait complexe, puisque les Girondins de Bordeaux gardent un œil attentif sur celle-ci.

« On doit, et c’est notre devoir, défendre les intérêts de Bordeaux. Bordeaux nous dira ‘vous êtes bien gentils, mais on n’y est pour rien’. Mais nous, on y est pour rien aussi. On n’a pas discuté avec Bordeaux, mais Bordeaux m’a demandé où en était l’affaire. Et suit l’affaire aussi, affirme le président du FC Nantes à L’Équipe. Bordeaux ne doit pas toucher 50% de la plus-value, mais 50% de la vente. Donc 8,5 millions d’euros, moins les commissions. »

JP