FFF : Bouchet et les portes ouvertes

Il fallait s’y attendre. Candidat à la présidence de la Fédération française de football, Christophe Bouchet a estimé, via l’AFP, que « la maison FFF n’était pas tenue« . Et pourquoi donc, selon vous ? A cause, bien entendu, de la virée nocturne de joueurs de la sélection Espoirs entre deux rencontres de barrage. « Cette histoire illustre ce que je dis depuis deux semaines: la maison FFF n’est pas tenue. Il est temps d’ouvrir les fenêtres et de faire entrer de l’air. » Et vous, Monsieur Bouchet, si vous êtes élu, vous passerez vos nuits devant la porte des hôtels ?