La Gantoise – ASSE (3-2) : Pierre Ménès a situé le vrai mal qui plombe les Verts

true

Pierre Ménès a livré son analyse de la grande première de l’ASSE cette saison en Ligue Europa. Les Verts se sont inclinés jeudi en Belgique face à La Gantoise (2-3). 

Le début de saison de l’ASSE tourne au vinaigre. Malgré un but superbe de Wahbi Khazri, les Verts ont concédé une première défaite en Ligur Europa en affichant un visage tristounet face à La Gantoise (2-3).

Au-delà de la sécheresse du score, les hommes de Ghislain Printant ont affiché un visage peu emballant et commis des erreurs défensives de débutants. Pierre Ménès confirme qu’il y a des progrès à faire rapidement dans ce secteur.

« Ce match inaugural à Gand n’a pas été une partie de plaisir. Et malheureusement, les Verts ont confirmé les difficultés qu’ils éprouvent depuis le début de la saison, avec une compo pourtant défensive et sans avant-centre. Il faut dire qu’encaisser un but après moins de deux minutes de jeu, cela n’aide pas vraiment, a-t-il rappelé sur son blog. Malmenés pendant tout le premier acte, incapables de remonter le ballon et de se créer des occasions, les joueurs de Printant ont pourtant réussi à égaliser. »

Le consultant de Canal+ met surtout l’accent sur ce qui plombe l’ASSE cette saison : les lacunes en défense. « Les Verts souffrent de carences défensives flagrantes et ils ont aussitôt pris un deuxième but sur une action où Kolodziejczak est au sol dans la surface adverse et n’est donc, par définition, pas là pour enrayer la contre-attaque belge. Toujours aussi peu en verve après le repos, les Verts ont encaissé un troisième but sur coup de pied arrêté et semblaient presque résignés », poursuit Ménès. Le prochain match de l’ASSE dimanche à Angers (17h) sera à suivre de très près dans le Forez.

Bastien Aubert