FC Barcelone – Athletic Bilbao (1-0) : Messi continue son récital… et d’oublier Griezmann

true

La superstar argentine a une fois de plus illuminé le match contre l’Athletic Bilbao de son talent même si elle n’a pas marqué.

A part marquer, Lionel Messi aura tout fait ce soir : des dribbles hallucinants, comme celui réussi en début de match quand il est passé entre deux adversaires, des ouvertures toujours aussi lumineuses, des actions individuelles de toute beauté durant lesquelles il passe la défense en revue avant d’armer une puissante frappe du gauche… Allez, il n’y a qu’au niveau des coups francs qu’il n’a pas été en réussite.

Mais il y a un mais, forcément… Et il s’agit toujours du même, ce qui commence à devenir lassant : sa relation avec Antoine Griezmann a une nouvelle fois flirté avec le néant. Le Français, comme toujours, a beaucoup bougé, multiplié les appels, harcelé Bilbao mais il n’a jamais été servi correctement. Que ce soit par Messi ou par les autres. Lorsqu’il réalise une jolie feinte qui profite à Suarez, l’Uruguayen ne joue pas le une-deux et tente une frappe trop écrasée.

Les semaines passent et rien ne change pour le champion du monde 2018. Qui, en plus, voit Ansu Fati, qui l’a remplacé à la 64e, se procurer en une demi-heure trois fois plus d’occasions que lui sur les quatre derniers matches. Le jeune prodige a notamment frappé le poteau à la dernière seconde. Et il s’impose comme le partenaire privilégié d’un Messi qui ne manque décidément pas une minute de jeu. D’un autre côté, quand on joue avec autant de facilité et de talent, ce serait dommage d’être confiné au banc…