FC Barcelone : CR7, les sollicitations de Mercato… Lionel Messi se confie comme jamais !

true

Elu Ballon d’Or pour la 6e fois, Lionel Messi (FC Barcelone) s’est longuement confié dans les colonnes de « France Football » à paraître demain. Morceaux choisis.

Sur les quatre ans sans titre et les sacres de CR7

« Disons que je comprenais pourquoi je ne gagnais pas (…) Quand Cristiano l’a gagné, c’est parce qu’il a réalisé des grandes saisons en gagnant la Ligue des Champions et en se montrant déterminant. C’était mérité (…) C’était au tour de Cristiano de le gagner, et il ne le volait pas (…) Quand Cristiano a égalisé, je dois reconnaître que ça m’a fait un peu mal. Je n’étais plus tout seul au sommet. Mais c’était logique, même si c’était bien quand j’étais tout seul à cinq ».

Sur la rivalité déclinante avec Cristiano Ronaldo

« Tant qu’on sera en activité, ça va continuer. Ce duel va se poursuivre jusqu’à la fin de nos carrières respectives, comme ç’a été le cas depuis le début. On est en concurrence et on traite d’égal à égal depuis dix ans. Je ne suis pas certain qu’on se rende compte que c’est quelque chose d’extraordinaire , qui restera dans l’histoire. Deux joueurs de ce calibre et qui sont en concurrence depuis tant d’années, ça n’est pas banal ».

Sur CR7 qui l’invite à quitter le Barça

« Je ne sais pas pourquoi il a dit ça. Il faudrait lui demander… Est-ce que j’ai eu envie d’un autre challenge ? Non, jamais. Mon défi permanent, c’était de donner le meilleur de moi-même au Barça pour continuer à grandir en tant que joueur et en tant que personne. Je ne vous cache pas que, depuis que mes enfants sont nés, je pense davantage à ma famille et à ce que pourrait signifier un changement pour eux. Il y a cinq ans, j’avais déclaré avoir eu envie de partir ? Oui, mais ce n’était pas pour une raison liée au football mais personnelle. J’ai traversé un moment difficile (avec le fisc espagnol, NDLR) mais j’ai réussi à dépasser ça grâce au soutien des gens de Barcelone et du club. Ça m’a permis de continuer ici. C’est juste qu’au moment où j’ai dit ça, je ne me sentais pas à l’aise en Espagne, rien de plus ».

Sur les offres qu’il reçoit tous les ans pour partir

« Des propositions, j’en ai tout le temps. Chaque année, j’ai la possibilité de signer ailleurs. De nombreux clubs m’ont ouvert la porte, mais ils savaient que ma volonté était claire. Ils étaient juste là au cas où, un jour, j’aurais eu envie de changer d’air. Tous les ans, on me sonde pour connaître mon état d’esprit et savoir si j’ai envie de partir. Qui me sollicite ? Peu importe le club. J’ai reçu des propositions de partout. Mais je n’y ai jamais réfléchi vraiment car je n’avais pas l’intention de partir ».

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008