FC Barcelone : Messi et les tauliers ont fait une autre victime que Griezmann

true

Recrue star de l’été, le milieu de terrain hollandais Frenkie De Jong semble complètement perdu au FC Barcelone. La faute à Lionel Messi et cie !

Il y a un peu plus d’un an, Nasser al-Khelaifi était fou furieux à l’idée de s’être fait chiper Frenkie De Jong par le FC Barcelone. Le milieu de terrain hollandais était le joueur que l’Europe s’arrachait, lui qui s’apprêtait à mener l’Ajax Amsterdam jusqu’en demi-finales de la Champions League. Une réunion de la dernière chance avait permis aux dirigeants « blaugranas » d’empocher le morceau, eux qui avaient rappelé que le FCB est un grand club, le PSG une grande équipe. Mais qu’en pensent-ils aujourd’hui ?

A lire aussi : Tous les articles sur le FC Barcelone

Depuis le début de la saison, De Jong a rarement offert son meilleur visage. Et hier soir à Naples, il a coulé corps et biens. Il n’a ainsi touché que 51 ballons, contre 134 à Sergio Busquets, 69 à Ivan Rakitic et 74 à Arturo Vidal, ses coéquipiers de l’entrejeu. Surtout, il n’a influé en rien sur le jeu de son équipe.

Dans son analyse du jour, AS constate que le Hollandais a été formé pour un jeu beaucoup plus rapide alors que ce Barça, avec ses vétérans Messi, Busquets, Piqué et compagnie, impose un rythme lent. Souvent trop lent, d’ailleurs, pour déboussoler les équipes bien regroupées en défense. De fait, De Jong, comme Antoine Griezmann, balbutie son football. Et le pire pour eux, c’est que ce n’est pas près de changer !

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001