Real Madrid : les Merengue n’ont convaincu personne… sauf Benitez, Bale et Ronaldo

A l’issue de la victoire 4-3 en Ukraine face au Shakhtar Donetsk, le Real Madrid a assuré la première place de sa poule en Ligue des Champions mais les Merengue n’ont pas rassuré. Loin de là.

Dans les discours, la victoire à Donetsk semblait à une belle réussite. «Marquer quatre buts à l’extérieur, cela montre que le club va dans la bonne direction.  Nous sommes sur le chemin d’un redressement complet. Tout allait bien pour nous durant une grande partie du match. Mais le Chakhtior est une équipe forte et agressive, et c’est tout à fait normal qu’elle ait marqué sur le terrain», notait Rafael Benitez. « Bonne performance pour les gars dans le froid », écrivait sur son compte Twitter un Gareth Bale retrouvé au sein du 4-3-3 mis en place par l’entraîneur madrilène. « Nous allons bien, nous sommes en tête du groupe et nous sommes heureux pour cela. Il a fallu récupérer du match contre Barcelone et ça a été un bon match. Nous sommes confiants », a glissé de son côté Cristiano Ronaldo.

AS a vu une défense passoire

Malgré tout, cette victoire étriquée après avoir mené 4-0 n’a pas été totalement du goût de la presse. « De rouleau à passoire », titre AS soulignant surtout les 20 dernières minutes ratées. Marca de son côté parle d’une partie qui « n’a pas été tranquille ». « Le Real a marqué, s’est déconnecté et a fini en souffrance », peut-on lire en appel de Une. Dans ses pages, L’Equipe parle ce matin d’une « incroyable frayeur » soulignant notamment les entrées ratées de Karim Benzema et Tony Kroos, qui ont perdu beaucoup de crédit sur cette rencontre.

 

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008