Real Madrid : City, sa saison, son avenir… Benzema se livre

true

Sur le site de l’UEFA, Karim Benzema s’est confié avant le choc de Ligue des champions entre le Real Madrid et Manchester City. Morceaux choisis.

Sur City

“Ce que je peux dire de City, c’est que c’est une bonne équipe, qui a un très bon entraîneur. Une équipe qui joue au ballon, qui n’a pas peur de faire beaucoup, beaucoup de passes. Ça va être un match équilibré”.

A lire aussi : Tous les articles sur le Real Madrid

Sur ses débuts au Real

« Des périodes où j’ai été sous-estimé ? Non, je ne vois pas le foot comme ça. Je sais quand j’ai bien joué, et je sais quand je n’ai pas bien joué. Je n’ai pas besoin, comme je le dis à chaque fois, de lire ce qu’il se dit. Après, il y a aussi ma famille, qui est comme tout supporter. Mon temps d’adaptation, quand je suis passé de Lyon à Madrid, a été un peu compliqué car je ne parlais pas très bien la langue. J’étais tout seul. De toute façon, dans une carrière, il y a toujours des hauts et des bas, a relativisé l’ancien Lyonnais sur le site officiel de l’UEFA. Il y a toujours des critiques. Mais je dis toujours que lorsque l’on te critique, c’est que l’on attend plus de toi, c’est que tu peux faire plus, donner plus. Donc ça m’a permis de ne rien lâcher mentalement, même si je l’avais déjà, le mental. C’est important dans cette équipe-là. Les critiques font partie du foot, c’est comme ça. Moi, ça me motive encore plus. »

Sur sa saison

« Physiquement je me sens super bien, en forme, je suis souvent à la salle. Et sur le terrain, je prends beaucoup, beaucoup de plaisir. C’est vrai que ces dernières années je marque pas mal de buts, je donne pas mal de passes décisives. J’aide mon équipe en fait, c’est ce que j’aime dans le foot : donner ce que je sais faire sur un terrain pour faire gagner mon équipe ».

Sur son avenir

« C’est clair que j’ai atteint un très, très haut niveau. Mais j’ai envie d’aller chercher encore plus haut parce que j’ai les possibilités pour y parvenir ».

Laurent HESS

Journaliste à But! depuis 2000