Real Madrid – Mercato : Cristiano Ronaldo se cache derrière la brouille entre Bale et Zidane 

true

L’entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane a expliqué pourquoi il ne voulait plus de Gareth Bale. Pour Ramon Calderon, la raison date d’avant le départ de Cristiano Ronaldo.

La petite guerre ouverte entre Zinédine Zidane et Gareth Bale a connu un troisième épisode cette nuit. Avec un ZZ très remonté après les déclarations fracassantes de l’agent de l’ailier gallois après ses remontrances à ce dernier.

« Je vais essayer d’être clair, a expliqué le coach du Real Madrid en conférence de presse. Premièrement, je n’ai manqué de respect à personne. Et encore moins au joueur. Je dis toujours que les joueurs sont les plus importants. Deuxièmement, j’ai dit que le club travaillait pour son départ. Point. Troisièmement, et ça me parait important, Gareth ne s’est pas changé l’autre jour (pour jouer contre le Bayern Munich, ndlr) parce qu’il ne voulait pas. Rien de plus. Il disait que le club travaillait pour son départ et que c’est pour cela qu’il ne s’est pas changé. Maintenant, c’est la même chose. Gareth est un joueur du Real Madrid. On va s’entraîner normalement et on verra ce qu’il se passera demain. »

Pour comprendre les vraies origines de la brouille entre Zidane et Bale, il faut peut-être regarder dans le passé avec un événement-clé : le départ de Cristiano Ronaldo à la Juventus Turin. D’après l’ancien président du Real Madrid Ramon Caledron, Zidane souhaitait en effet tout faire pour garder Cristiano Ronaldo en faisant partir m’ailier gallois. Chose qui n’est pas arrivée devant la ténacité de Florentino Pérez à faire confiance à Bale.

« Le président et l’entraîneur ont des points de vue différents. Bale est le plus gros transfert de l’histoire du club (101 millions d’euros, soit un million de plus qu’Eden Hazard ndlr). Et il (Florentino Perez) ne veut pas accepter qu’il a eu tort en pensant que Bale deviendrait le leader de l’équipe après le départ de Cristiano Ronaldo, a-t-il déclaré sur Sky Sports. Zidane avait été clair, l’an dernier déjà, quand il avait décidé de partir parce que son président n’acceptait pas ses décision. Il voulait garder Ronaldo et vendre Bale. Le président n’a pas suivi son conseil, donc Zidane est parti. Quand il est revenu il y a deux mois, il avait reçu la promesse que Bale ne serait plus là (cet été). »

JP