Real Madrid : Pep Guardiola jouera son poste contre les Merengue !

false

Pep Guardiola a bien conscience que les dirigeants de Manchester City ne lui permettront pas de manquer la qualification face au Real Madrid en C1.

En huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le Real Madrid se retrouve opposé à Manchester City pour ce qui sera l’un des premiers gros chocs européens de l’année 2020. Pour le coach des Citizens Pep Guardiola, ce match va peser très lourd dans son avenir.

Interrogé par « Sky Sports », le technicien ibérique a reconnu qu’il jouait sans doute son avenir en Angleterre sur cette double confrontation : « Si nous n’éliminons pas le Real Madrid, je serai viré. Le propriétaire ou le directeur sportif viendra me voir et me dira, « ce n’est pas suffisant, nous voulons la Ligue des Champions. » Et je lui répondrai « D’accord, merci, c’était un plaisir. » », a-t-il reconnu.

«  Jamais je ne me suis considéré comme le meilleur »

Dans ce même entretien, Guardiola – considéré comme l’apôtre du beau jeu par excellence – s’élève d’ailleurs contre cette culture du résultat : « C’est un mauvais message à ces générations qui ne comptent que les trophées. Les gens pensent que parce que tu es Klopp ou Guardiola, tu vas tout gagner chaque saison. Mais c’est impossible. Si tu ne gagnes pas la Ligue des Champions, c’est un désastre. Si tu la gagnes, c’est un succès », poursuit-il, agacé qu’on considère comme un désastre 100 ans d’histoire pour le résumer à quelques trophées.

Et quand on lui fait remarquer qu’il est peut-être le meilleur entraîneur actuel, l’ancien coach du Barça s’emporte : « Ça veut dire quoi être le meilleur ? Jamais je ne me suis considéré comme le meilleur, même quand j’ai gagné six titres consécutifs et le triplé avec le Barça. J’ai gagné parce que j’avais des joueurs extraordinaires. Mais il y a des entraîneurs fantastiques qui n’ont pas ce genre de joueurs et qui n’entraînent pas dans des grands clubs. Je suis un bon entraîneur, mais pas le meilleur. Donnez-moi une autre équipe que Manchester City et je ne gagnerai pas ».

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008