Juventus : le tour de passe-passe de l’UEFA pour favoriser Cristiano Ronaldo

true

Alors qu’il n’était que le 4e choix des internautes, Cristiano Ronaldo (Juventus) figure quand même dans le onze-type de l’année 2019 en Ligue des Champions. Merci l’UEFA.

Hier, l’UEFA a dévoilé son onze-type de l’année 2019 en Ligue des Champions. Un onze réalisé sur la base de plus de 2 millions de votes d’internautes et pour lequel, comme chaque année depuis plus de dix ans, Cristiano Ronaldo (Juventus de Turin) et Lionel Messi (FC Barcelone) figurent conjointement.

Toutefois, il semblerait que cette saison, les deux monstres sacrés soient passés très proches d’être séparés. C’est ce qu’affirme ce jeudi le « Daily Mail » qui fait état d’un « petit bidouillage » de l’instance européenne pour ne pas froisser l’égo de CR7, quintuple Ballon d’Or qui n’aurait pas dû figurer dans ce onze.

N’Golo Kanté sacrifié pour faire la place à CR7

Cristiano Ronaldo avait terminé 4e attaquant dans cette consultation, devancé par Lionel Messi (Barça), Robert Lewandowski (Bayern Munich) et Sadio Mané (Liverpool). Au sein du 4-3-3 traditionnel mis en place ces dernières années, CR7 aurait donc été le grand absent. Sauf que pour 2019, l’UEFA a choisi un inhabituel 4-2-4 pour permettre au Portugais d’être là.

Un choix qui s’est fait au détriment de N’Golo Kanté (Chelsea), pourtant désigné 3e milieu de terrain d’Europe et ayant récolté davantage de suffrages que Cristiano Ronaldo. Dans les colonnes du tabloïd, la source interne à l’origine de cette fuite (et de cette polémique) s’était étonné : « Ce n’est pas très bien. En fait, il s’agit de trucages de votes. La popularité de Ronaldo est tellement élevée au sein de l’organisation que la formation a dû être modifiée ». Quand on vous dit que le jeu des récompenses est avant tout politique…

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008