Girondins : Bordeaux lance un ultimatum à Lopez et Quillot, deux clubs poussent derrière la DNCG !
Frédéric Longuépée, aka le fossoyeur. Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
COUP DE TONNERRE

Girondins : Bordeaux lance un ultimatum à Lopez et Quillot, deux clubs poussent derrière la DNCG !

Mécontent des offres, les Girondins de Bordeaux se sont fendus d'un communiqué inquiétant. Mardi, le club pourrait se retrouver en redressement judiciaire... Et la menace d'une relégation pèse plus que jamais.

Zapping But! Football Club Bordeaux : le palmarès complet des Girondins

Le communiqué est tombé il y a quelques minutes et il embrase déjà tout Bordeaux ! Mécontent des offres de reprise faites par Didier Quillot et l'attelage Lopez – Rigo, la direction des Girondins de Bordeaux a brandi la menace d'un redressement judiciaire.

« A l'issue des différents échanges de ce jour avec les candidats ayant annoncé fusionner leur projet, aucun élément nouveau susceptible de rassurer le Club quant à leur capacité de financement et l'évidence de leurs fonds n'a malheureusement été apporté. Dans ces circonstances, afin de préserver l'avenir et son statut professionnel, le Club n'a d'autre choix désormais que d'envisager l'éventualité d'une procédure de redressement judiciaire », peut-on lire dans le communiqué.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DES GIRONDINS DE BORDEAUX

Un redressement judiciaire dès le 22 juin aux Girondins ?

« Compte-tenu des délais incompressibles inhérents à une procédure de redressement judiciaire et afin de permettre au nouveau repreneur de présenter ses comptes prévisionnels à la DNCG avant la reprise effective du championnat 2021-22, la déclaration de cessation de paiements devra être déposée au greffe du Tribunal de Commerce le mardi 22 juin au plus tard. Le Club espère sincèrement que les candidats sauront utiliser cet ultime délai pour finaliser une offre et apporter les garanties financières nécessaires pour éviter la mise en œuvre d'une telle procédure », ajoute le club.

L'OL et Toulouse espèrent une DNCG intransigeante

Si une nouvelle loi de la LFP (article 103 bis) protège les clubs d'une relégation par le biais de la DNCG en cas de « plan de sauvegarde » ou « plan de cession homologué », certains clubs ont déjà prévu de faire jouer la dernière ligne de l'article en faisant agir le gendarme financier du football français. D'après L'Equipe, le Toulouse FC (qui espère pouvoir monter si Bordeaux colle) ainsi que l'OL (qui a beaucoup emprunté et ne comprendrait pas que Bordeaux puisse effacer sa dette tout en assurant son maintien) sont déjà partisans de sanctions de la DNCG pour préserver « l'équité sportive ».

Bordeaux en redressement judiciaire dès mardi ?

Les Girondins ont clairement posé la menace : si les offres de rachat restent en l'état alors une procédure de redressement judiciaire sera lancée dès mardi pour tenter de préserver la place du club en Ligue 1. Plusieurs clubs font déjà pression à la DNCG pour que Bordeaux soit sanctionné d'une rétrogradation.