Rémi Oudin
Rémi OudinCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
MAUVAISE PASSE

Girondins : "honte", "catastrophe"… Oudin écœuré par la déroute à Strasbourg

Les Girondins de Bordeaux avaient ouvert le score ce soir à Strasbourg mais ils ont ensuite pris les vagues alsaciennes en pleine tête et se sont noyés (2-5). Leur attaquant Rémi Oudin a eu des mots très durs pour décrire cette prestation.

Zapping But! Football Club Girondins : les 10 plus grosses ventes de l'histoire

Après un mois de novembre inquiétant, marqué par les défaites contre Paris (2-3) et Brest (1-2) à domicile et le nul à Metz (3-3), les Girondins de Bordeaux ont entamé décembre de la pire des façons. A la Meinau, ils ont pourtant ouvert le score par Hwang à la 7e minute. Mais ensuite, les buts alsaciens se sont enchaînés à vitesse ahurissante pour atteindre le score de 2-5. Une déroute en bonne et due forme qui a passablement énervé l'attaquant du FCGB Rémi Oudin.

« On n’a pas pu parler aux supporters, vu comment ils sont placés en tribunes. Après, ce qu’on a fait ce soir, c’est une honte, on ne va pas se mentir. On prend cinq buts, je n’ai rien à dire. J’ai honte de ce qu’on a fait. C’est une catastrophe. On verra dans le vestiaire, on va parler, se dire les choses. Ce n’est pas possible ce qu’on a fait ! C’est comme la semaine dernière face à Brest, on mène 1-0 et on se fait rattraper. C’est un peu comme Metz, c’est comme tous les matches. C’est à nous de sortir la tête de l’eau parce que c’est bien beau de mener mais c’est à la fin qu’on doit mener. Si on ne sait pas tenir un résultat ça ne sert à rien. Il faut travailler, c’est dans la tête. On ne va pas lâcher. Mais ce n’est pas possible de faire un match comme on a fait ce soir. »

Oudin dépité par la prestation de son équipe à Strasbourg

L'attaquant des Girondins de Bordeaux Rémi Oudin était remonté après la raclée subie par son équipe à Strasbourg ce soir (2-5). L'ancien Rémois espère que lui et ses partenaires vont se dire les choses en face pour enfin repartir de l'avant.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet