Girondins : le plan de King Street fait froid dans le dos, un repreneur appelé en urgence ?
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
RACHAT

Girondins : le plan de King Street fait froid dans le dos, un repreneur appelé en urgence ?

Sur L'Equipe TV, Benoît Trémoulinas s'est alarmé de la situation des Girondins de Bordeaux sous King Street. Un repreneur est nécessaire et vite.

Zapping But! Football Club Bordeaux : le calendrier complet de la saison 2020-2021

Ancien joueur des Girondins de Bordeaux désormais consultant pour la chaîne L'Equipe, Benoît Trémoulinas commence à s'inquiéter de l'avenir de son ancien club sous la coupe de King Street. Selon lui, le scénario du dépôt de bilan est de plus en plus possible.

« D’après ce que j’ai compris, ils veulent peut-être remettre le club en liquidation judiciaire pour faire baisser la dette. Ça va très mal aux Girondins de Bordeaux. Ça a été très mal géré. On a un président qui est inexistant, qui ne parle pas. Forcément c’est triste pour les Girondins de Bordeaux », a glissé l'ancien latéral international dans des propos retranscrits par Girondins4ever.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DES GIRONDINS DE BORDEAUX

Un repreneur à 200 M€, le scénario « impossible »

Et Benoît Trémoulinas ne croit pas vraiment au reprenneur providentiel : « 80 millions de dettes, un club qui vaut peut-être aujourd’hui 70, 80 M€. Ça vaut donc 160 M€. Quelqu’un qui arrive, il pose 160 M€ et s’il veut faire un petit recrutement, il rajoute peut-être 50, 60 M€ donc on est quasiment à 200M€. C’est impossible ».

Pour autant, l'ancien Bordelais a envie de rêver : « On espère que quelqu’un arrive et rachète le club parce que c’est quand même un club mythique. Jean-Michel Aulas l’a dit, Bordeaux fait quand même partie du paysage footballistique français. Il a gagné quand même beaucoup de titres, il a une sacrée histoire. Et on voit que les Américains sont arrivés et ont tout détruit. Il faut repartir de zéro mais avec un gros investisseur ».