Girondins : Dugarry, entre optimisme et règlement de comptes
Christophe DugarryCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CASH

Girondins : Dugarry, entre optimisme et règlement de comptes

Ancien joueur des Girondins de Bordeaux, Christophe Dugarry est forcément touché par le départ de King Street, qui place son club au bord du précipice. Mais il se montre tout de même optimiste concernant l'avenir.

Zapping But! Football Club Bordeaux, PSG, OM, OL, ASSE : le top 10 des meilleurs buteurs de Ligue 1 en activité

C'est un Christophe Dugarry fidèle à lui-même qui a accordé une interview à L'Equipe. L'ancien attaquant, formé aux Girondins de Bordeaux et qui y a joué en pros de 1988 à 1996 puis de 2000 à 2002, n'y est pas allé de main morte concernant le départ de l'actionnaire majoritaire, King Street : « Je suis partagé entre le dégoût, la colère et le soulagement. D'abord, je suis soulagé que les tocards se barrent et qu'on comprenne enfin que ces fonds d'investissement n'ont rien à faire dans le football ! Je suis dégoûté que mon club en fasse les frais ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DES GIRONDINS DE BORDEAUX

"Si c'est pour redonner des valeurs au club…"

Le champion du monde 98 n'a pas oublié de se payer le président, Frédéric Longuépée, toujours présent et qui est en conflit ouvert avec les supporters depuis de longs mois : « Il essaye de se faire passer pour le sauveur du club, c'est scandaleux. Il est l'un des principaux responsables de cette crise. C'est un cri du cœur : "Longuepée, rends ton tablier et dégage !". Il est venu du PSG sans prendre en compte les supporters, le terroir, le football… ».

Mais, plus important que tout, Christophe Dugarry se montre optimiste pour la suite. S'il assure qu'il ne reviendra pas au FCGB, d'une façon ou d'une autre, il pense qu'une reprise aura lieu prochainement qui évitera un dépôt de bilan. Et quand bien même il y aurait rétrogradation, ce pourrait être un mal pour un bien : « Bizarrement, en même temps, je n'ai pas peur que Bordeaux redescende au plus bas si c'est pour redonner des valeurs au club, de l'humanité ».