Girondins : les ultras maintiennent la pression sur la direction
Ultras des Girondins de BordeauxCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
BRAS DE FER

Girondins : les ultras maintiennent la pression sur la direction

Une semaine après la réunion organisée par la mairie entre la direction des Girondins de Bordeaux et les ultras, ces derniers rappellent qu'ils ne feront aucune concession concernant leurs revendications.

La réunion organisée par la mairie de Bordeaux pour tenter de rapprocher la direction des Girondins de ses ultras a été très positive. Mais dès le lendemain, les Ultramarines affirmaient par un communiqué qu'ils allaient être très attentifs lors des prochaines semaines afin de voir si les promesses des dirigeants allaient être tenues. Hier, le porte-parole du groupe, Florian Brunet, était l'invité de l'émission GirondinsideTV. Et il a remis une couche…

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DES GIRONDINS DE BORDEAUX

"Nos revendications sont non négociables"

"Le communiqué était représentatif de la réunion, on essaie d’avancer pas à pas intelligemment. Pendant la réunion, il n’y avait aucun intérêt à parler de Longuépée, on sait très bien que les personnes représentatives du club ce jour-là n'avaient ni l’envie, ni le pouvoir de parler de lui. On a pas perdu de temps à parler de Longuépée lors de cette réunion. On en a quand même parlé et c’est une évidence que son départ est indispensable."

"Nous avons des revendications très claires et il faut les mettre dans l’ordre même si elles sont toutes liées : les départs de Longuépée, de Poupart, la refonte du sentiment d’appartenance en commençant par le logo et une nouvelle vraie politique sportive. Nos revendications sont très simples, sont toutes aussi importantes les unes que les autres et sont non négociables. On luttera toujours mais ressasser cela à la réunion aurait été inutile. On n'a pas été satisfait des deux premiers points mais pour le reste on essaie de faire cela intelligemment avec Laurent Perpigna qui était très en forme pendant ces 3 heures."