Girondins : Lopez a gagné et désamorcé un ultime sale coup de Longuépée !
Frédéric Longuépée, le contesté président des Girondins de Bordeaux.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
COUP DE THEATRE

Girondins : Lopez a gagné et désamorcé un ultime sale coup de Longuépée !

Si Frédéric Longuépée envisageait encore il y a quelques heures la solution extrême du redressement judiciaire, Gérard Lopez est finalement passé en force aux Girondins de Bordeaux.

Zapping But! Football Club Bordeaux : le top 10 des joueurs les plus utilisés par Jean-Louis Gasset

Les dernières heures ont été particulièrement tendues aux Girondins de Bordeaux. Si Gérard Lopez avançait ses billes avec King Street et Fortress pour une offre permettant d'éviter le redressement judiciaire, Frédéric Longuépée a, jusqu'à ces dernières heures, tenté de passer par une autre voie.

Comme révélé par le porte-parole des Ultramarines Florian Brunet et confirmé par l'excellent Girondinfos, le président délégué du club aquitain envisageait encore cette après-midi d'aller vers le redressement sans laisser de délai à l'ancien boss du LOSC pour finaliser son offre. King Street et Fortress n'ayant plus la main du fait de la procédure de sauvegarde entamée au tribunal de Commerce de Bordeaux, Longuépée – soutenu par le mandataire ad hoc Frédéric Abitbol - a tenté de convaincre le Conseil d'administration des Girondins du bienfondé d'aller en redressement en privilégiant l'offre de reprise de Didier Quillot. Peine perdue.

Selon les ultimes informations de L'Equipe (confirmées par Girondinfos), cette manœuvre n'a pas abouti... Et l'offre de Gérard Lopez est finalement passée.

Une annonce d'ailleurs confirmé par Bordeaux dans un communiqué. « A la suite de longues discussions menées ces derniers jours, un accord a finalement été trouvé entre King Street, Fortress et Gérard Lopez validant le projet porté par ce dernier ». Le message précise toutefois que la reprise des Girondins « reste conditionnée à la finalisation de la documentation contractuelle usuelle, après consultation des instances représentatives du personnel, et à la confirmation par la DNCG de la possibilité pour le club de poursuivre sa prestigieuse histoire en Ligue 1 ».

La menace du redressement judiciaire ne s'éloigne pas

Même si Gérard Lopez a revu son offre à la hausse et semble proche d'un accord avec King Street, Frédéric Longuépée a d'autres desseins pour les Girondins de Bordeaux. Il tente de convaincre le CA de le suivre sur un redressement judiciaire du club !