Girondins : ambition, recrutement, Mercato, fins de contrat... Alain Roche n'élude aucun sujet
Alain RocheCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ENTRETIEN VERITES

Girondins : ambition, recrutement, Mercato, fins de contrat... Alain Roche n'élude aucun sujet

Invité à s'exprimer sur une émission Twitch de GirondinsAnalyse, le directeur sportif des Girondins de Bordeaux Alain Roche a livré ses vérités. Morceaux choisis.

Sur les ambitions de la saison

« Je me souviens très bien des déclarations au-delà de King Street, celle de GACP qui voulait titiller le Paris-Saint-Germain. Il ne faut pas mentir aux gens. On voit la situation. Elle n’est pas extraordinaire au niveau financier à Bordeaux. Les ambitions sont revenues à la baisse (…) J’ai envie de faire comprendre aux gens qu’on a envie d’y revenir en Europe mais ça ne sera pas dans l’immédiat ».

Sur la cellule de recrutement

« On va essayer d’amener un peu de modernité à tout ce qui est recrutement. Cela passe par l’œil, il n’y a pas de souci là-dessus, il faut aller voir les joueurs. Mais la data prend un poste et un rôle très important maintenant dans les cellules de recrutement dans l’Europe et le monde entier. On essaye de s’inspirer de ce qui peut se faire de mieux ailleurs, avec nos moyens bien sûr. On va tenter de réorganiser un peu la cellule de recrutement chez les jeunes et les pros ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DES GIRONDINS DE BORDEAUX

Sur le Mercato d'hiver

« Il y a une incertitude générale sur le mercato hivernal, elle n’est pas qu’aux Girondins, elle est en France, en Europe (…) Maintenant, ça ne nous empêche pas de réfléchir à toutes les éventualités qui pourraient amener à apporter un plus à l’équipe, comme on a pu le faire avec Hatem. Mais c’est vrai que la situation économique n’est pas simple. On regarde, on supervise. Mais vu l’incertitude, on ne se projette pas sur ce qu’on va faire ».

Sur les joueurs en fin de contrat

« Les fins de contrat, il y en a beaucoup qui arrivent au mois de juin. Ce n’est pas une situation confortable ni pour le club, ni pour les joueurs non plus. Maintenant, c’est à eux, ceux qui sont sur le terrain, de nous faire réfléchir par leurs performances. Il n’y a pas de précipitation. Nous connaissons les échéances, et nous réfléchissons à tête reposée sur ce qu’on fera avec certains. Il y a aussi les joueurs qui ont des envies de départ, peut-être ».

Retranscription : Girondins4ever.