Girondins - Mercato : Adli, Basic, Vitinho, Fransergio... Gérard Lopez balaye les dossiers chauds
Gérard LopezCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CONF' DE PRESSE

Girondins - Mercato : Adli, Basic, Vitinho, Fransergio... Gérard Lopez balaye les dossiers chauds

En marge de la présentation de Timothée Pembélé, Gérard Lopez a évoqué la suite du Mercato des Girondins dans le sens des départs comme des arrivées.

Zapping But! Football Club Girondins : les 10 plus grosses ventes de l'histoire

Sur le dossier Yacine Adli au Milan AC

« Ce n’était pas prévu. Mais il y a des choses sur lesquelles on ne peut pas s’aligner. Ce n’est pas fait. Mais c’est clair qu’il y a un intérêt de toutes les parties. Si on tombe d’accord ça se fera, sinon on est très heureux de garder Yacine Adli ».

Sur le dossier Toma Basic

« Dans le cas de Toma Basic, c’est le joueur et l’entourage qui avaient envie de tenter une nouvelle aventure. On ne s’y oppose pas. On a trois clubs dessus. Le joueur préfère clairement un club, et on va essayer de travailler avec eux pour que ce soit ça. Mais après, il y a deux autres offres donc il faudra faire un choix ».

Sur les pistes Vitinho et Fransergio

« Ce serait vous dire que ce sont ces deux joueurs qui vont venir, je ne vous le dirai pas (…) On laisse toujours les portes ouvertes parce que dès qu’il y a une fuite, d’autres clubs s’engouffrent (…) Ces deux joueurs sont vraiment intéressants mais ce ne sont pas des dossiers qui sont finalisés ».

Sur la suite du Mercato

« On sait qu’au milieu il faut se renforcer. Selon ce qui va se passer devant, ce sera un ou deux joueurs. Je dirais qu’il y aura encore l’arrivée de 4 à 5 joueurs, sans doute (…) On est à peu moins de la moitié de ce mercato estival. Ca dépend aussi d’un éventuel départ. Mais je pense qu’au total on sera sur 7-8 joueurs ».

Retranscription : Girondins4ever.

Gérard Lopez sans langue de bois sur le Mercato

Autant dans le sens des départs que des arrivées, Gérard Lopez a beaucoup de boulot sur le Mercato des Girondins de Bordeaux. L'homme d'affaires évoque les cas Adli et Basic dans le sens des départs. Il évoque aussi les pistes brésiliennes Vitinho et Fransergio.