Girondins - Mercato : la piste française la plus chaude de De Préville va rendre dingues les ultras
Nicolas De PrévilleCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
ENNEMI

Girondins - Mercato : la piste française la plus chaude de De Préville va rendre dingues les ultras

En fin de contrat en juin prochain, Nicolas De Préville pourrait quitter les Girondins de Bordeaux dès cet hiver. Il semblerait que l'OM, ennemi juré des supporters aquitains, soit sur les rangs…

Le journaliste de Téléfoot Simone Rovera a fait un point inquiétant sur l'avenir de l'effectif des Girondins de Bordeaux : « Nicolas De Préville est un départ presque certain en fin de saison. Il y a peut-être un départ possible en janvier. Pour l’instant, Bordeaux n’a rien proposé, la dernière proposition date d’avec Eduardo Macia. Pour avoir parlé avec pas mal de monde à Bordeaux et dans les entourages des joueurs, il y a un immobilisme qui fait peur. Les joueurs ne savent pas ce qui va se passer, il y a une absence de recrues à part Ben Arfa… Si la situation au classement est plus tranquille à mi-saison, on pourrait voir d’autres départs en janvier. Plusieurs joueurs sont en fin de contrat, Pablo, Sabaly… D’autres pourraient partir si le club est en bonne position au classement.

Pour l’instant, pour Nicolas De Préville, il y a des intérêts de deux-trois clubs en France, un club en Italie, un en Allemagne. Je ne dis pas que les contacts sont très avancés pour janvier, mais ce sont des avancées pour la fin de la saison. Mais un départ en janvier n’est absolument pas à exclure ».

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DES GIRONDINS

Un profil qui colle au projet de l'OM

Si la fuite des talents ne surprendra pas les supporters bordelais, hélas habitués au procédé depuis que les actionnaires majoritaires ont repris le club, la destination possible de Nicolas De Préville pourrait, elle, les rendre dingues. En effet, il semblerait qu'un des contacts de l'attaquant cité par le journaliste de Téléfoot soit l'Olympique de Marseille, ennemi historique des ultras du FCGB !

Une information pas si surprenant, et ce pour plusieurs raisons. La première, c'est que depuis qu'il a percé chez les pros du côté d'Istres à 18 ans, De Préville a souvent figuré dans les petits papiers des dirigeants marseillais. La seconde, c'est que les Phocéens, après avoir massivement investi au début du mandat McCourt, sont désormais à la recherche de coups comme le Girondin, à la fois expérimenté (29 ans) et peu coûteux. La troisième et dernière, c'est que le challenge marseillais est aujourd'hui l'un des plus attractifs de France pour un joueur comme De Préville, le PSG ne recrutant pas français, ou si peu, et le LOSC ne misant que sur des jeunes. Il n'empêche que si un tel transfert se concrétisait, les oreilles de Frédéric Longuépée ne manqueraient pas de siffler !