OL - AS Monaco (4-1) : l’attaque confirme son réveil, les notes des GonesLancer le diaporama
Les notes de l'OL face à Monaco
+12
Credit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Alexandre Corboz
CARNET DE NOTES

OL - AS Monaco (4-1) : l’attaque confirme son réveil, les notes des Gones

Dans un drôle de match où Monaco a souvent eu le ballon, l’OL est allé chercher un large succès (4-1) grâce à une efficacité insolente lors du premier acte. Le bulletin de notes.

Zapping But! Football Club OM : top 10 des joueurs les plus capés de l'histoire

Note du match : 15/20

Homme du match : Karl Toko-Ekambi (8)

Lopes (7) : proche de sortir le penalty de Ben Yedder (48e), le Portugais a été l’un des acteurs capitaux du premier acte, réalisant trois parades devant Jovetic (3e) et Fofana (11e, 19e) alors que l’écart n’était pas encore fait.

Dubois (5) : face à Gelson Martins, l’international tricolore a davantage défendu qu’il ne s’est projeté. S’il a manqué quelques relances, il a en revanche été sérieux dans les duels. Remplacé par De Sciglio (80e), dont le centre tendu détourné a fini sur le poteau de Lecomte (88e).

Marcelo (6) : Le genre de match que le Brésilien affectionne. S’il a été un peu pataud en début de match, manquant une relance qui aurait pu coûter cher (0-0), Marcelo aura ensuite été trop précieux. Sa présence dans la surface est un gros atout quand Lyon joue bas.

Diomandé (5,5) : Remplaçant d’un Jason Denayer blessé, le jeune Lyonnais a été préféré à l’algérien Djamel Benlamri et il a été plutôt à son avantage lors du premier acte. Un peu moins inspiré lors de la seconde période où il a provoqué un penalty naif sur Aguilar (47e). 

Cornet (5) : A l’instar de son pendant à droite, l’Ivoirien n’est pas trop sorti de sa zone de confort. Même s’il n’a pas tout réussi,  il a eu le mérite de s’accrocher face aux vagues monégasques. Remplacé par Bard (80e), exclu directement pour une semelle sur la cuisse d’Aguilar (89e).

T.Mendes (5) : Reconduit en sentinelle après son bon match à Strasbourg, l’ex-Lillois a souffert face à l’impact et au pressing. Sanctionné d’un carton jaune pour une faute sur Ben Yedder après une mauvaise relance.

Paqueta (5,5) : L’ancien du Milan AC a joué un peu moins juste qu’une semaine plus tôt en Alsace mais il a eu le mérite d’afficher une grosse pugnacité pour arracher des ballons. Remplacé par Dembélé (63e), toujours en quête de son premier but et qui s’est montré volontaire à défaut d’être inspiré (deux occasions en or ratées, un but refusé pour hors-jeu).

Aouar (7) : Aligné en pointe la plus haute du trio du milieu (presque en n°10), le milieu rhodanien se plait dans ce registre. Passeur décisif pour son ami Memphis Depay sur l’ouverture du score, il s’est vu offrir le penalty du 3-0 à la 41e minute. Remplacé par Caqueret (56e), pour amener davantage d’impact et amorcer un changement tactique.

Kadewere (7) : Recruté pour jouer en pointe, le Zimbabwéen semble trouver sa place en tant qu’ailier droit. Contre l’ASM, l’ancien Havrais est à l’origine du premier et auteur d’une sublime passe décisive pour le 2-0 (34e). A cédé sa place à B.Guimaraes (80e).

Depay (7,5) : ce dimanche soir, on a eu droit à un Memphis de gala pendant 45 minutes, plaque tournante du jeu offensif lyonnais, auteur de l’ouverture du score (12e), au départ du 2-0 (34e), inspiré sur l’action qui amène le penalty (41e). Il fut ensuite dans la gestion. 

Toko-Ekambi (8) : regonflé par son doublé à Strasbourg, l’ex de Villarreal a confirmé au Groupama Stadium. Discret jusqu’à la 34e minute, le Camerounais a d’abord réalisé un bel enchaînement sur le 2-0 (34e), avant d’aller chercher un penalty et d’enchaîner intelligemment sur une erreur du duo Badiashile - Florentino Luis (44e). Lors du deuxième acte, il a fait son possible pour aider Moussa Dembélé à marquer, en vain.

 

Conclusion :

On a revu le Lyon du “final 8” de la Ligue des Champions : jamais plus à l’aise que quand il doit jaillir en contre-attaque en sautant le milieu de terrain. Contre des Monégasques dominateurs, l’OL a offert une leçon de réalisme lors du premier acte avant de gérer son deuxième succès consécutif en Ligue 1. Un résultat idéale en prévision du déplacement à Lille dimanche prochain et du derby dans quinze jours.

Albums Photos