Inter Milan - Juventus (1-2) : énervé, Cristiano Ronaldo est à nouveau seul sur le toit du monde
Joie de Cristiano Ronaldo contre l'Inter MilanCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
RECORD

Inter Milan - Juventus (1-2) : énervé, Cristiano Ronaldo est à nouveau seul sur le toit du monde

Auteur d'un doublé sur la pelouse de l'Inter Milan (2-1), Cristiano Ronaldo a quasiment qualifié la Juventus Turin pour la finale de la Coupe d'Italie tout en devenant l'unique meilleur buteur de l'histoire.

Zapping But! Football Club Juventus : les transferts les plus chers de l'histoire

C'est peu dire que Cristiano Ronaldo a abordé la demi-finale de la Coupe d'Italie contre l'Inter Milan remonté comme une pendule. Déjà parce qu'il restait sur trois matches d'affilée en Serie A sans marquer (il avait cependant ouvert le score en Supercoupe d'Italie contre le Napoli il y a deux semaines). Ensuite parce que la précédente confrontation entre Bianconeri et Nerazzurri, le 17 janvier, avait tourné à la démonstration des derniers nommés, vainqueur avec beaucoup de facilité (2-0) de Juventini sans verve. Ce soir-là, Cristiano Ronaldo, impuissant, avait été frustré au plus haut point.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE LA JUVENTUS TURIN

763e but et record mondial

Ce soir, on a bien cru que le scénario du championnat allait aussi s'écrire en Coupe puisque l'Inter Milan a ouvert le score dès la 9e minute par Lautaro Martinez. Mais CR7 a cette fois joué sa partition de champion sans fausse note. A la 26e minute, suite à une faute de Young sur Cuadrado, il a transformé d'un missile dans l'axe le pénalty accordé par l'arbitre après consultation de la VAR. Et à la 35e, il a effectué un pressing payant lui ayant permis de profiter d'une mésentente entre Bastoni et son gardien Handanovic pour marquer dans le but vide de 25 mètres.

2-1, score final. La Juventus a pris une option pour disputer une 20e finale, la 6e sur les 7 dernières années. Le retour aura lieu dans une semaine. Cristiano Ronaldo, lui, est a priori devenu le meilleur buteur de l'histoire du foot en inscrivant son 763e but. On dit bien a priori car il pensait déjà avoir dépassé Jozef Bican il y a quelques semaines, avant que des statisticiens ne relèvent le total du goleador des années 30. Mais où que soit placée la barre, on a bien l'impression que rien n'empêchera le Portugais de l'atteindre…