Juventus : Ronaldo et Georgina ont charmé tout Turin
Georgina Rodriguez et Cristiano RonaldoCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
HUMILITE

Juventus : Ronaldo et Georgina ont charmé tout Turin

Même s'il est une superstar mondialement connu, même s'il gagne des fortunes, Cristiano Ronaldo reste un monstre d'humilité, comme l'a révélé un grand chef italien.

Qu'il semble loin le temps où Cristiano Ronaldo passait pour un monstre d'égoïsme. Avec le temps, le Portugais a fini par montrer au grand public comme il est dans sa vie privée, à savoir une personne généreuse, qui ne se prend pas pour la superstar planétaire qu'elle est pourtant. Le chef italien Davide Fiore, propriétaire d'un restaurant très réputé du centre de Turin (Casa Fiore), a relaté à Tuttosport sa première rencontre avec le couple Ronaldo-Rodriguez.

VOIR AUSSI TOUTE L'ACTUALITE DE LA JUVENTUS TURIN

"C'est avant tout un garçon bien"

"C'était en décembre 2018, le 21, il me semble. C'est impossible à oublier car on se serait cru dans un film. Alors que j'étais à la maison en train de me préparer pour le service du soir, j'ai reçu un coup de fil. Une personne qui voulait réserver une table pour trois au nom de Cristiano Ronaldo à 21h30. J'ai tout de suite dit oui mais après je me suis demandé comment j'allais faire. Je savais que le restaurait était déjà complet. Mais vu l'heure, je comptais sur le fait que ceux qui devaient arriver à 19h30 seraient partis à 21h30. Par sécurité, j'ai demandé à ce qu'on rajoute une table d'urgence dans un coin. Cristiano, Georgina et le fils aîné, Cristiano Jr, sont arrivés à 20h. Je me suis dit : et maintenant ?"

"Les clients sont restés bouche bée, plus personne ne parlait. Et surtout, plus personne ne voulait se lever, ils étaient captivés par CR7. Je l'ai fait installer à la table d'urgence, mais le temps passait et personne ne partait. Cristiano ne bougeait pas un cil, comme Georgina et leur fils. A ce moment-là, j'ai compris que Ronaldo, même s'il est une star mondiale et le meilleur joueur du monde, est avant tout un garçon bien. Je peux vous assurer que j'ai vu des gens bien moins connus que lui partir au bout de cinq minutes, avec beaucoup d'arrogance, dans ce genre de situation. Lui, au contraire, a attendu une table pendant quasiment quarante minutes. Mais ça se voit qu'il a apprécié venir dans mon établissement. Quatre jours plus tard, il était de retour. Depuis, il vient en moyenne une fois par semaine. Comme son agent, Jorge Mendes."