Credit Photo - Montage But! Football Club / Photos Icon Sport
par Alexandre Corboz
MELTING-CLUBS

AS Monaco, Angers, Reims, Strasbourg... Les plans de la Ligue 1 au mercato hivernal

Si But ! Football Club fait le point sur le Mercato d'hiver 2023 de tous les clubs qu'il suit au plus près, nous ne négligeons pas non plus les 13 autres clubs de Ligue 1. Voici un petit focus, club par club, de ce qu'il peut se passer dans les 12 clubs les moins médiatisés du championnat de France.

Zapping But! Football Club TOP 10 des meilleurs buteurs de Ligue 1 Uber Eats

AS Monaco : un Mercato lié à Alexander Nübel

En course pour la Ligue des Champions et toujours qualifié en Coupe d'Europe, l'ASM pourrait bien procéder à quelques ajustements dans son effectif cet hiver. Pas de folies pour autant. Cela pourrait néanmoins bouger dans les buts où le Bayern Munich tente de récupérer Alexander Nübel, six mois avant la fin de son prêt, pour remplacer Manuel Neuer blessé. Si l'Allemand part, il faudra le remplacer. Sinon les mouvements se passeront à la marge sur des joueurs en manque de temps de jeu (Jakobs, Akliouche, etc.).

Si certains joueurs sont suivis (le défenseur Jesper Daland du Cercle Bruges, le milieu Danilo de Palmeiras ou encore l'ailier de Bruges Noa Lang), ce serait davantage en prévision de l'été prochain en cas de départs majeurs (Badiashile, Disasi, Fofana...). Départs qui ne devrait pas intervenir en cours de saison sauf offre déraisonnable.

SCO Angers : Ounahi et Boufal vont animer le marché d'hiver

Sanctionné d'un encadrement de masse salariale et d'indemnité de mutation par la DNCG fin novembre, le SCO Angers va devoir vendre cet hiver et il est possible que les deux Mondialistes marocains, Azzedine Ounahi et Sofiane Boufal, fassent les frais de cette situation comme l'a reconnu Saïd Chabane à RMC Sport il y a quelques jours : « Je me dis qu'ils vont partir en juin, ou même en janvier. On se prépare à tout. On a une réunion cette après-midi avec le coach (Abdel Bouhazama) et le directeur sportif (Laurent Boissier) pour envisager tous les scénarios possibles et ne pas se retrouver le bec dans l'eau si jamais cela devait arriver. Vous savez très bien qu'on ne peut pas retenir un joueur qui veut partir ». En fonction de l'argent des départs, Angers pourrait faire quelques coups sur le marché. Laurent Boissier se renseigne sur toutes les opportunités...

FC Lorient : l'Europe à la pêche aux Merlus

Si les Merlus surprennent dans la course à l'Europe et n'ont pas spécialement de besoins affichés sur le Mercato de janvier, l'inquiétude principale de Régis Le Bris et des dirigeants de Lorient sera de conserver tout le monde sur le mois de janvier. Enzo Le Fée, qui n'a toujours pas prolongé, est courtisé (OM, LOSC notamment). Terem Moffi plait à beaucoup de monde à l'étranger. Idem pour la révélation Dango Ouattara. Yvon Mvogo plaît en Allemagne (où le FCL songe à Yann Sommer pour le remplacer). Si Lorient ne s'en sort qu'avec le départ de quelques joueurs à la marge (Boisgard), l'hiver 2023 sera déjà une franche réussite...

Montpellier va jouer l'attaque en janvier !

Si Laurent Nicollin a entretenu le mystère en novembre sur la volonté ou non du MHSC de recruter, les Héraultais vont bel et bien être actifs – pour ne pas dire très actifs – en janvier. Si Montpellier a prévu de faire une grosse vente pour financer son recrutement (probablement Maxime Estève même si Elye Wahi est courtisé...), Romain Pitau devrait voir son groupe renforcé d'un milieu et d'au moins un joueur offensif. Le MHSC regarde pour des ailiers gauche et droit ainsi que sur le marché des avant-centres. Amine Boutrah (Concarneau) ou encore Jean-Philippe Krasso (ASSE) sont observés mais davantage dans l'optique de l'été 2023.

Stade de Reims : Nathanaël Mbuku, le dossier chaud

Jean-Pierre Caillot a donné le ton du Mercato dès le coup de sifflet final du match de Montpellier en novembre dernier en annonçant un « Mercato d'ajustements pas de bouleversements ». Si une rumeur a circulé sur le recrutement d'un nouveau gardien (Andrei Radu), Will Still n'aurait pas demandé de renforts dans ce secteur de jeu au Stade de Reims. En Champagne, on remplacera les partants et on anticipera les fins de contrat.

Le dossier le plus sensible est celui de Nathanaël Mbuku en fin de contrat à l'été 2023 et que le club cherchera à vendre pour tirer un peu d'argent. Folarin Balogun devrait aller au bout de son prêt à Reims et Junya Ito fera la saison entière au moins malgré certains intérêts.

RC Strasbourg : des besoins sur les ailes

En difficulté au classement après avoir fini aux portes de l'Europe la saison 2021-22, le Racing cherche à se renforcer dans les couloirs offensifs. Un joueur est souhaité le plus tôt possible, quitte à le signer en tant que joker, et un autre durant le mois de janvier. Les Alsaciens ne disposant pas de fonds extensibles, le responsable du recrutement Loïc Désiré devra se montrer malin. Dans les lignes arrières, Frédéric Guilbert (Aston Villa) a proposé ses services mais ce n'est pas une priorité pour Julien Stéphan.

Le Stade Brestois est dans le brouillard

Kenny Lala étant arrivé en joker, Grégory Lorenzi (directeur sportif) a déjà doublé le poste de latéral droit. Le Stade Brestois peut éventuellement faire encore un attaquant en cas de départ (Islam Slimani ? Irvin Cardona?) mais les dossiers sont compliqués. En cause ? Les difficultés à mettre la main sur le coach idoine au projet finistérien et la récente mauvaise image du club du fait des cambriolages qui ont déjà touché un tier de l'effectif en ce début de saison...

ESTAC : tout va dépendre du nouveau coach australien

Troyes venant tout juste de changer d'entraîneur, les plans du club aubois sur ce Mercato d'hiver sont assez difficiles à lire. Directeur du football du City Group, Brian Marwood avait d'ailleurs été assez clair sur ce plan dans L'Est Eclair le 12 décembre dernier : « Patrick (Kisnorbo, le nouveau coach australien de l'ESTAC, NDLR) vient d’arriver et va prendre le temps de comprendre les joueurs et l’équipe. Nous sommes toujours à l’affût d’une offre attrayante, mais nous voulons nous assurer que Patrick ait le temps de s’installer ». Les besoins seront affinés après quelques matchs et, si recrue il y a à Troyes, ce sera en fonction des départs (Gallon, Tardieu, etc.) et du jeu que souhaite mettre en place l'Australien. Le départ de Bruno Irles a complètement rebattu les cartes...

Toulouse FC : des moyens et des besoins

« Nous avons une capacité financière importante par rapport à notre budget pour investir ». Il y a quelques jours, Damien Comolli a donné le ton du Mercato d'hiver des Violets qui sera actif. Du fait de ses blessés dans le cœur du jeu, le Téfécé cherche au moins un milieu. L'idée de recruter un piston droit est aussi dans les tuyaux tout comme celle d'anticiper le départ des joueurs en fin de contrat (van den Bommen, Healey, I.Sylla). Potentiellement attaqué sur Aboukhlal après son Mondial réussi avec le Maroc, Toulouse va chercher à conserver encore six mois ses joueurs majeurs...

Clermont-Foot : des défenseurs centraux très courtisés

Si le club de Pascal Gastien est relativement discret dans ses déclarations d'intention sur le Mercato d'hiver, tout porte à croire que cela pourrait bouger en Auvergne. Dans le sens des arrivées, le Clermont-Foot regarde à la venue d'un latéral – piston droit voir d'un attaquant. Il conviendra également d'anticiper les possibles départs en défense centrale, Alidu Seidu, Mateusz Wieteska et Maximiliano Caufriez étant courtisés (le dernier nommé n'étant que prêté par le Spartak Moscou).

AJ Auxerre : ça va bouger par mal avec Christophe Pelissier

Du côté de l'AJA, on a déjà commencé les mouvements avec l'arrivée d'Akim Zedadka, qui correspondait à un besoin du club icaunais dans le couloir droit et le départ de Gaëtan Charbonnier (ASSE). Kays Ruiz-Atil et Alexandre Coeff pourraient aussi s'en aller. Dans l'idéal, Christophe Pelissier souhaite se renforcer sur encore trois postes avec la venue d'au moins une sentinelle, d'un milieu créatif et d'un attaquant. Mais, à l'AJ Auxerre, tout dépendra des moyens que le discret Monsieur Zhou voudra allouer à ce marché d'hiver.

AC Ajaccio : priorité au dégraissage !

Dans Corse-Matin, Johan Cavalli a été très clair sur les plans de l'ACA en janvier. Le Mercato passera d'abord par des départs : « On envisage de dégraisser l’effectif car on s’est rendu compte que, par peur d’affronter cette Ligue 1, on a voulu doubler certains postes, parfois même les tripler. Sauf qu’on a vu que ce n’était pas efficace. Je l’ai toujours dit : quand il y a plus de joueurs qui ne jouent pas que de joueurs qui jouent, le groupe ne peut pas se tirer vers le haut ».

Sont sur le marché : Mickaël Barreto, Qazim Laci, Jean Botué, Chaker Alhadur ou encore Florian Chabrolle. Concernant le recrutement, Ajaccio ne bougera que s'il a des opportunités à saisir comme ce fut le cas pour le joker Youcef Belaïli.

Le Melting-Mercato de l'hiver 2023

Si But ! Football Club fait le point sur le Mercato d'hiver 2023 de tous les clubs qu'il suit au plus près, nous ne négligeons pas non plus les 13 autres clubs de Ligue 1. Voici un petit focus, club par club, de ce qu'il peut se passer dans les 12 clubs les moins médiatisés du championnat de France.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.