par Bastien Aubert

ASSE : comment Claude Puel explique la rechute des Verts à Reims (1-3)

L’entraîneur de l’ASSE Claude Puel ne s’est pas caché derrière son petit doigt pour expliquer la large défaite à Delaune face au Stade de Reims (1-3).

L’ASSE ne sera ni la première ni la dernière équipe de L1 à boire la tasse face au Stade de Reims cette saison. Comme l’OM, le LOSC et même le PSG, les Verts ont été piégés par le pragmatisme du club marnais sur le rectangle vert, ce dimanche à Delaune (1-3).

Malgré un double coaching qui s’est avéré payant en seconde période, Claude Puel a su que ses Verts ne seraient pas de taille à lutter pendant 90 minutes. Selon lui, ses joueurs ont usé trop de leur énergie à courir derrière le ballon.

L’ASSE a trop couru derrière le ballon

« On n'a pas été assez présents d'entrée dans les duels. On a beaucoup couru. C'est de la gestion à avoir et on a beaucoup trop couru derrière le ballon en première mi-temps, a soufflé le coach de l’ASSE en conférence de presse. Il faut reconnaître que Reims mérite sa victoire. On n'a pas fait ce qu'il fallait. On apprend dans la gestion de nos matches. »

Puel a aussi tenu à faire remarquer que le Stade de Reims impose une autre approche que l’OGC Nice, bien plus joueur. « L'adversaire est différent. Reims donne rien et se projette très vite. C'était un match très différent que face à Nice qui était un match joueur, a-t-il poursuivi. Il a beaucoup de joueurs qui apprennent leur métier, avec de la fatigue, mais je ne veux pas qu'on se retranche derrière ça. Il y a des blessures comme celle de Trauco, de la gestion avec Romain Hamouma qui est sur le retour. »