Andy DelortCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert

ASSE, FC Nantes, OL, OM, OL, PSG : baisse des salaires, un club de L1 montre l’exemple !

Devant une éventuelle baisse des salaires, le Montpellier HSC semble avoir quelques éléments déjà positifs au sein de son vestiaire.

C’était hier à Paris qu'était prévue une réunion entre l’UNFP et les présidents de clubs. En jeu ?  Une éventuelle et très attendue baisse des salaires des joueurs de Ligue 1 et Ligue 2. Crise sanitaire, droits TV, absence de recettes aux guichets, les clubs de nos championnats sont tous dans le rouge. Et il est dés lors logique que les regards se tournent vers les joueurs, eux qui continuent d'être payés comme si la situation n'avait pas bougé.

Autour de la table, Jean-Pierre Caillot (Stade de Reims), Jean-Michel Aulas (Lyon), Marc Keller (Strasbourg), Loïc Féry (Lorient) et Christian Leca (AC Ajaccio, Ligue 2). Mais lorsqu'on pose la question à certains joueurs, la prudence est de mise. Et l'attente des présidents pourrait même durer plus longtemps que prévu.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU LOSC

« Si on peut aider le club, on le fera »

« Comme footballeurs, on se rend bien entendu compte de la situation liée à la pandémie. Mais pendant le dernier confinement, on a eu une réduction de salaire car il n'y avait plus de compétitions. Pour l'instant, on ne sait pas ce qu'il va se passer. Cette fois, la compétition continue, on gagne notre salaire quotidiennement et on le mérite. On nous a rien demandé pour l'instant », a assuré Keylor Navas au PSG.

Il faut croire que le Montpellier est plus actif que le PSG en la matière. Après Andy Delort, c’est en effet au tour de Junior Sambia d’annoncer un effort possible du vestiaire héraultais en ce sens. « On va se réunir avec les autres joueurs, a-t-il affirmé. On est un bon groupe, on est tous à l’écoute. Si on peut aider le club dans le contexte actuel, on le fera. » Laurent Nicollin attend désormais la suite des événements avec impatience.