ASSE, FC Nantes, OL, OM, PSG : voici les clubs les plus pénalisés par la VAR

ASSE, FC Nantes, OL, OM, PSG : voici les clubs les plus pénalisés par la VAR

Dans son édition du jour, le quotidien l’Equipe a établi le classement des équipes les plus favorisées et défavorisées par l’utilisation de la VAR. Et ce depuis 24 journées.

Ce n’est pas vraiment le genre de classement qui plaît aux supporters. Ni aux arbitres français qui, il faut bien le dire, ont encore du mal avec l’utilisation de la VAR, cette vidéo qui devrait leur permettre de ne (presque) plus commettre d’erreurs.

Dans son édition du jour, le quotidien l’Equipe revient dans le détail sur les clubs favorisés ou défavorisés par l’utilisation de la vidéo. On parle ici de décision modifiées après le recours à la vidéo. Et certains, en Ligue 1, peuvent vraiment l’avoir mauvaise.

En tête de ces derniers, l’AS Saint-Etienne et le Racing Club de Strasbourg qui ont déjà eu 4 décisions défavorables après l’utilisation de la VAR. Et on ne parle même pas, pour les Verts, de la décision de Monsieur Hamel, hier à Rennes, de ne pas accorder un pénalty à Romain Hamouma en raison d’un hors-jeu alors qu’il était bel et bien couvert par M’Baye Niang. La vidéo n’a pas été consultée….

L’Olympique de Marseille et les Girondins ont également eu deux décisions défavorables. Le Paris Saint-Germain et le Stade Rennais, avec le chiffre de zéro, n’ont aucun regret à avoir. Le FC Nantes, lui, a obtenu 3 décisions favorables, l’Olympique Lyonnais, 2. En tête de ce « bon » classement, Amiens, avec 5 décisions favorables après recours à la vidéo.

L.T.