ASSE, FC Nantes, OM, OL, PSG : la confidence fracassante d’Al-Khelaïfi sur Mediapro
Nasser Al-Khelaïfi (PSG)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
OFFENSIVE

ASSE, FC Nantes, OM, OL, PSG : la confidence fracassante d’Al-Khelaïfi sur Mediapro

Le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi est particulièrement agacé de la tournure prise par le dossier Mediapro avec la LFP. Des tensions sont nées avec Vincent Labrune sur ce point.

Nasser Al-Khelaïfi est de retour aux affaires. Jeudi en conseil d’administration de la LFP, le président du PSG a demandé que toute la lumière soit faite sur le dossier Mediapro. « En substance, il a dit qu’il faudrait savoir comment on en est arrivé là ? », raconte un administrateur dans L’Équipe. Le dirigeant qatarien souhaite qu’une « investigation complète soit menée pour connaître les manquements de toutes les parties du dossier c’est-à-dire la Ligue, les clubs, les avocats, l’actionnaire chinois de Mediapro. » 

Le diffuseur sino-espagnol a trouvé un accord avec la Ligue pour rendre les droits télé de la L1 et la L2 qu’il détenait jusqu’en 2024 mais qu’il ne payait plus depuis octobre. En contrepartie de ne pas être poursuivi en justice, il versera 100 M€ à la LFP, dont 64 dès la semaine prochaine avant l’audience, prévue en fin de semaine prochaine, devant le tribunal de commerce de Nanterre devant valider l’homologation de l’accord entre la Ligue et son futur ex-diffuseur. Les 36 M€ restants devant être payés dans le courant du premier semestre 2021.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

Tensions entre Labrune et Al-Khelaïfi

Le diffuseur sino-espagnol a trouvé un accord avec la Ligue pour rendre les droits télé de la L1 et la L2 qu’il détenait jusqu’en 2024 mais qu’il ne payait plus depuis octobre. En contrepartie de ne pas être poursuivi en justice, il versera 100 M€ à la LFP, dont 64 dès la semaine prochaine avant l’audience, prévue en fin de semaine prochaine, devant le tribunal de commerce de Nanterre devant valider l’homologation de l’accord entre la Ligue et son futur ex-diffuseur. Les 36 M€ restants devant être payés dans le courant du premier semestre 2021. 

Ce dénouement ne semble pas satisfaire pleinement le président du PSG. Des tensions seraient même nées avec Vincent Labrune sur ce thème. « Échanges tendus entre Al Khelaïfi et Vincent Labrune vendredi lors du CA, assure le journaliste de RTL Christian Ollivier sur Twitter. Le président du PSG réclamant un droit d’inventaire, et à propos de Mediapro utilisant la métaphore d’un interlocuteur qui vient tous les jours au restaurant (stades) et ne règle jamais sa note. »