Maxime Saada (Canal+)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert

ASSE, FC Nantes, PSG, OL, OM : Canal+ ne calme pas le jeu pour l’après Mediapro

Selon RMC Sport, Canal+ n’a toujours pas l’intention de se laisser dicter sa loi par la LFP en ce qui concerne les droits télé de la Ligue 1 et de la Ligue 2.

Cette semaine pourrait marquer un tournant décisif dans l’après Mediapro. Comme déjà expliqué depuis hier, le LFP a lancé un nouvel appel d’offres concernant les droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2 abandonnés par Mediapro et sa chaîne Téléfoot. RMC Sport en dit plus sur les coulisses de ce dossier épineux. La veille de ce lancement, lundi soir, on apprend notamment que les discussions se poursuivaient en coulisses entre la Ligue, beIN SPORTS et Canal+ ainsi que leurs avocats respectifs.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Canal+ veut toujours aller devant les tribunaux

« Lors de cette réunion, les avocats de la Ligue ont informé Canal et BeIn qu’ils estimaient qu’il n’y avait pas de contrainte juridique à lancer l’appel d’offres sur les lots rendus par Mediapro, et uniquement ceux-là, explique la radio sportive. Face à ce discours, et selon plusieurs indiscrétions, Canal+ a maintenu son intention de vouloir porter cette affaire devant les tribunaux. » 

À l’inverse, beIN SPORTS aurait demandé quelques jours de réflexion, les droits pour les rencontres de samedi 21h et dimanche 17h appartenant bien à la chaîne qatarie et non pas à Canal+ qui bénéficie de la sous-licence. Mohamed Bouhafsi confirme par ailleurs la garantie bancaire réclamée par la LFP pour éviter un nouveau couac avec le prochain diffuseur.