ASSE, FC Nantes, PSG, OM, OL : Amazon, DAZN, Discovery... l’après Canal+ s’obscurcit
Vincent Labrune (LFP)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
DROITS TV

ASSE, FC Nantes, PSG, OM, OL : Amazon, DAZN, Discovery... l’après Canal+ s’obscurcit

Si la LFP a remporté une bataille jeudi dans la « guéguerre » qui l’oppose à Canal+, l’avenir du football français n’est guère reluisant au sujet des futurs droits télé.

Zapping But! Football Club Ligue 1 : top 10 du bilan financier des clubs

LFP 1 - 0 Canal+. Le tribunal de commerce de Paris a débouté hier la chaîne cryptée qui contestait le choix de la Ligue de remettre en vente uniquement les ex-lots de Mediapro, et pas celui (le lot 3) lui permettant de diffuser deux matches par journée à un tarif jugé désormais prohibitif (332 M€ par an jusqu’en 2024). 

La Ligue peut donc, si elle le souhaite, lancer un appel d’offres sur seulement 80% des rencontres pour les trois prochaines saisons, avec l’assurance de conserver les 332 M€ du lot 3. Ou alors négocier de gré à gré avec les diffuseurs intéressés. Mais le groupe Canal+ a annoncé son intention de faire appel de cette décision « dans les plus brefs délais », poursuivant ainsi sa tactique de harcèlement. À l’arrivée, en dépit de cette victoire sur le terrain judiciaire, l’horizon ne cesse de s’obscurcir pour le football français car l’appel prendra au moins un an et l’Autorité de la concurrence ne rendra pas de décision avant plusieurs mois. 

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

Les pistes Amazon, Discovery et DAZN ne sont plus très chaudes

Si un accord a été trouvé avec Canal+ pour la diffusion de l’ensemble des matches jusqu’à la fin de la saison, rien n’est acquis pour l'avenir. Selon L’Équipe, les pistes menant à Amazon, Discovery et DAZN, qui avaient participé timidement à l’appel d’offres infructueux du 1er février dernier, ne sont plus très chaudes ! « En clair, la « stratégie d’enlisement » voulue par Canal+ fonctionne à plein. Et les issues pour la LFP sont très incertaines », conclut le quotidien sportif. Rien de très rassurant en somme pour le futur.