Romeyer et Caiazzo à l'ASSE
Romeyer et Caiazzo à l'ASSECredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
FAIR-PLAY FINANCIER

ASSE, FC Nantes, RC Lens, OM, PSG, OL : coup de canif dans les finances des clubs de L1 ?

Un conseil d’administration de la LFP devait évoquer mercredi matin les travaux du groupe de travail Dialogue social et régulation, notamment au sujet du nouveau fair-play financier en France.

Zapping But! Football Club Ligue 1 : top 10 du bilan financier des clubs

Le cadre du nouveau fair-play financier s’organise. Hier matin, un conseil d’administration de la LFP devait évoquer les travaux du groupe de travail Dialogue social et régulation. Deux ratios économiques afin de mieux contrôler les finances des clubs de Ligue 1 et Ligue 2 ont été présentés pour aller dans le sens des mesures prises par l’UEFA.

Selon L’Équipe, le premier prévoit que la masse salariale ne devra pas accéder 70 % du chiffre d’affaires d’un club et le second que la dette devra être égale ou inférieure aux fonds propres de celui-ci. Pour la première d’entre elle, il ne s’agit pas d’un salary cap mais plutôt d’un encadrement a posteriori puisque la DNCG pourra sanctionner les clubs qui ne respecteront pas cette règle.

Ces mesures, qui doivent entrer en vigueur l’hiver prochain, ne sont pas nouvelles. Elles auraient dû être appliquées plus vite mais avaient été mises entre parenthèses en raison de la pandémie de Covid-19. On devrait en savoir plus ces prochains jours sur les conclusions du groupe de travail mais il semble déjà clair que les clubs français devront redoubler de vigilance sur leurs finances pour éviter de sortir du nouveau cadre européen.

Pour résumer

Un conseil d’administration de la LFP devait évoquer mercredi matin les travaux du groupe de travail Dialogue social et régulation, notamment au sujet du nouveau fair-play financier en France. Une révolution est-elle en marche ?

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.