ASSE, FC Nantes, RC Lens, PSG, LOSC : les clubs poussés à faire un effort pour les JO
Sylvain Ripoll rame pour son équipe de France aux JO...Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
LISTE ESPOIRS

ASSE, FC Nantes, RC Lens, PSG, LOSC : les clubs poussés à faire un effort pour les JO

Face à la galère pour constituer l'équipe de France Olympique, Noël Le Graët a appelé les clubs de Ligue 1 à tous faire un effort. Plusieurs sont déjà ok pour lâcher leurs joueurs.

Zapping But! Football Club Liga : le classement des buteurs de la saison 2020-2021

Dans l'obligation de rendre une liste de 22 joueurs (dont quatre réservistes) pour les Jeux Olympiques de Tokyo, Sylvain Ripoll galère à constituer son équipe de France. Comme révélé par L'Equipe, le sélectionneurs des Bleuets n'a actuellement que dix certitudes dans sa liste, sans logique de postes mais incluant déjà deux gardiens (Bernardoni, Larsonneur).

La compétition ayant lieu hors des dates de la FIFA, les clubs ne sont pas tenus de lâcher leurs joueurs. A l'étranger, de nombreux grands clubs ont déjà dit non à la France. En Ligue 1, l'adhésion n'est pas non plus totale puisque le PSG, le LOSC, le Stade Rennais, l'AS Monaco ont tous refusé de libérer leurs joueurs.

Le Graët attend que les clubs s'ouvrent à au moins un départ

Alors que la France a obtenu du CIO et de la FIFA la possibilité d'inclure des joueurs non concernés par la liste initiale de 50 noms envoyé mi-mai, Noël Le Graët (président de la FFF) est sorti du silence dans un entretien à l'AFP. Le patron du football français a promis une « équipe compétitive » et lancé un appel aux clubs français : « Je demande à chaque président de club de laisser partir au moins un joueur, même si ce n'est pas dans les textes ».

L'OL, Strasbourg et Nice ont déjà dit « oui »

Comme le rapporte Le Progrès, l'OL a accepté de laisser filer deux de ses trois joueurs sélectionnables (Aouar, Caqueret, Bard). Le RC Strasbourg a également accepté le même effort alors que Nice, initialement réfractaire, pourrait finalement ouvrir la porte à un élément (même si L'Equipe explique que les Aiglons restent pour l'heure fermé à tout départ). Reste désormais à savoir ce que feront les autres alors que plusieurs clubs de Ligue 1 (l'ASSE, le FC Nantes ou encore le RC Lens) n'ont pas arrêtés leurs positions concernant leurs éléments de moins de 24 ans « sélectionnables ».

Gignac, Thauvin et Savanier pour encadrer les Olympiques ?

Ce qu'on sait déjà, c'est qu'André-Pierre Gignac, Florian Thauvin (Tigres) et Téji Savanier (MHSC) devraient être les trois joueurs nés après 1997 à figurer dans la liste olympique de Sylvain Ripoll. Pour rappel, les JO se déroule du 22 juillet au 8 août à Tokyo mais la liste définitive des Bleuets doit être connue dans les prochains jours...

Un effort national demandé pour les JO de Tokyo

Face à la vague de refus dont Sylvain Ripoll fait l'objet, Noël Le Graët (président de la FFF) est monté au front pour permettre aux Bleus d'avoir une équipe nationale compétitive pour les JO de Tokyo qui se dérouleront du 22 juillet au 8 août.