par Alexandre Corboz

ASSE, Girondins – Mercato : Costil – Ruffier, un énorme coup d'intox à Bordeaux ?

Non Benoît Costil n'a pas demandé à quitter les Girondins de Bordeaux. Et non Stéphane Ruffier n'est pas prévu dans les bagages de Jean-Louis Gasset.

Du côté des Girondins de Bordeaux, la période est un peu compliquée actuellement. En plus de l'incertitude concernant l'entraîneur Paulo Sousa, Benoît Costil a été annoncé sur le départ et même dans les bons papiers de Montpellier ou encore de l'AS Saint-Etienne. Un raccourci semble-t-il hâtif concernant le capitaine aquitain, effectivement agacé du projet sportif de son club mais qui n'aurait rien réclamé de particulier.

Costil n'a pas réclamé de bon de sortie...

Journaliste de "20 Minutes" bien renseigné sur les Girondins, Clément Carpentier a calmé le jeu concernant Costil. Son entourage, son agent et même le club ont tous démentis que l'ancien gardien du Stade Rennais avait demandé un bon de sortie pour partir cet été.Dans son dernier live Twitch, Manu Lonjon a fermé la porte à un échange Costil – Ruffier évoqué dans les coursives de l'ASSE. « Ce n'est pas du tout dans l'idée même si ce n'est un secret pour personne que Jean-Louis Gasset apprécie Ruffier et que la réciproque est vraie », a-t-il expliqué.

Mais ne laisse pas insensible Montpellier !

Du côté du MHSC, Laurent Nicollin n'a pas fermé la porte mais confirmé bosser sur d'autres dossiers : « Jusqu'au 10 août, on ne peut pas recruter. On avance sur les dossiers. Il y a aussi des joueurs étrangers : des Suisses, des Argentins... On ouvre plusieurs pistes et on verra ce qui est le mieux pour le club. On souhaite un gardien de haut niveau, c'est tout », a-t-il affirmé à "Metro".