ASSE, OL, FC Nantes, RC Lens : les groupes de supporters ont RDV avec le gouvernement 

La ministre des Sports Roxana Maracineanu a rencontré Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, afin d’avancer sur le chantier des interdictions de déplacement de supporters.

Les supporters des clubs français pourraient apprendre une bonne nouvelle ces prochains jours. Ces derniers se sentent exclus depuis de longs mois, voire des années, concernant leurs diverses revendications, mais ils seront peut-être bientôt plus écoutés.

Roxana Maracineanu, ministre des Sports, est en effet consciente de l’exaspération des supporters et a agi en leur sens pour que leur voix soit désormais entendue au plus près des autorités. « Il faut une anticipation des sujets, en associant aux discussions en amont les référents supporters nommés au sein des clubs, afin de prendre en compte leurs propositions, a-t-elle exprimé dans L’Équipe. Il faut que les supporters aient leur mot à dire. L’idée est qu’il y ait une responsabilisation de tous les acteurs, que ce soient les clubs professionnels, les associations de supporters, la Ligue, la FFF et nos deux ministères. Qu’on se concerte, qu’on trouve des solutions ensemble, et que les décisions ne soient pas prises sans dialogue. »

Afin de trouver des solutions aux problèmes des interdictions de déplacements, les groupes de supporters seront au coeur des discussions. La feuille de route est déjà pré-établie. « Les groupes de travail de l’INS vont se réunir deux fois courant septembre, poursuit-elle. Ce qui me semblait important aujourd’hui, c’était d’inviter le secrétaire d’État à venir parler et écouter les associations de supporters, qui font partie intégrante du football, pour qu’on prenne en compte les avis de tout le monde. Il faut qu’on soit tous autour de la table pour que tous les sujets soient discutés. Sur la thématique des interdictions de déplacements, certaines décisions préfectorales méritent d’être mieux expliquées et aussi mieux comprises avec des critères partagés et connus de tous. »

Julien Pérez