ASSE, OL : Pierre Ménès ne loge pas Sylvinho et Printant à la même enseigne

false

S’il estime que Sylvinho était une erreur de casting à l’OL, Pierre Ménès est beaucoup moins dur à l’égard de Ghislain Printant à l’ASSE.

Profitant de la coupure internationale, Pierre Ménès s’est adonné à un premier bilan du début de saison de Ligue 1 sur son blog. Le consultant de Canal+ s’est notamment attardé sur les trois limogeages de coaches après seulement 9 journées. Un triste record qu’il analyse au cas par cas.

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Sylvinho licenciement logique pour Ménès…

Concernant la mise à pied de Sylvinho à l’OL, Ménès la comprend totalement : « Son bilan parlait contre lui : Lyon est 14e au classement, Lyon jouait beaucoup trop défensif et contre-nature par rapport à l’ADN du club et je pense que la décision de s’en séparer est logique car je ne crois pas que le coach intronisé par Juninho avait pas la capacité – ou la volonté – de modifier son schéma et ses choix de jeu. Et malheureusement, ses choix étaient totalement inadaptés à la « tradition OL » et à l’effectif dont il disposait ». 

Plus sceptique concernant Printant

En revanche, sur le cas de Ghislain Printant 60 kms plus loin à l’ASSE, Pierre Ménès se voulait plus mitigé : « Le cas de Printant est différent. Il était l’adjoint de Gasset, beaucoup de joueurs étaient très attachés à Gasset, donc également à Printant. Le raccourci était assez commode, les joueurs voulaient que le Montpelliérain prenne la suite… Sauf que cela n’a pas fonctionné. Reste à savoir quelle est sa part de responsabilité dans les mauvais résultats des Verts. Moi tout ce que j’avais noté, c’était la grande pauvreté physique de cette équipe ».

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008