ASSE, OL : Pierre Ménès ne loge pas Sylvinho et Printant à la même enseigne

false

S’il estime que Sylvinho était une erreur de casting à l’OL, Pierre Ménès est beaucoup moins dur à l’égard de Ghislain Printant à l’ASSE.

Profitant de la coupure internationale, Pierre Ménès s’est adonné à un premier bilan du début de saison de Ligue 1 sur son blog. Le consultant de Canal+ s’est notamment attardé sur les trois limogeages de coaches après seulement 9 journées. Un triste record qu’il analyse au cas par cas.

Sylvinho licenciement logique pour Ménès…

Concernant la mise à pied de Sylvinho à l’OL, Ménès la comprend totalement : « Son bilan parlait contre lui : Lyon est 14e au classement, Lyon jouait beaucoup trop défensif et contre-nature par rapport à l’ADN du club et je pense que la décision de s’en séparer est logique car je ne crois pas que le coach intronisé par Juninho avait pas la capacité – ou la volonté – de modifier son schéma et ses choix de jeu. Et malheureusement, ses choix étaient totalement inadaptés à la « tradition OL » et à l’effectif dont il disposait ». 

Plus sceptique concernant Printant

En revanche, sur le cas de Ghislain Printant 60 kms plus loin à l’ASSE, Pierre Ménès se voulait plus mitigé : « Le cas de Printant est différent. Il était l’adjoint de Gasset, beaucoup de joueurs étaient très attachés à Gasset, donc également à Printant. Le raccourci était assez commode, les joueurs voulaient que le Montpelliérain prenne la suite… Sauf que cela n’a pas fonctionné. Reste à savoir quelle est sa part de responsabilité dans les mauvais résultats des Verts. Moi tout ce que j’avais noté, c’était la grande pauvreté physique de cette équipe ».

Arnaud Carond