ASSE : soucis cardiaques, avenir… Pascal Feindouno sort du silence !

Alors qu’il devait s’engager jusqu’à la fin de saison avec Sedan (National), Pascal Feindouno (34 ans) a vu son contrat invalidé au cause de son fameux souci cardiaque intervenu l’an passé alors qu’il jouait en Suisse.

Dans L’Equipe, l’ancien joueur de l’AS Saint-Etienne et des Girondins de Bordeaux a expliqué ce qu’il en était réellement : « Le médecin du club a demandé un avis médical à des cardiologues français. Ils voulaient effectuer une comparaison pour voir comment est venue ma pathologie. La cardiologue, à Sedan, m’a dit : « Ton cœur, c’est une Ferrari, celui d’un marathonien. » Le président de Sedan, qui me voulait vraiment, a ensuite consulté un cardiologue de Bordeaux. Mais la FFF refuse de me délivrer une licence à cause des assurances. Les dirigeants de Sedan ont alors eu peur de se mouiller. Ils ont reculé et hésité. C’est normal. »

« S’il faut signer une décharge, pas de souci »

Si sa signature dans les Ardennes a échoué, le Guinéen – qui espère encore jouer au foot au moins deux ans – ne veut pas renoncer à sa carrière pour autant : « S’il faut signer une décharge, pas de souci. Des gens « partent » en dormant. Chacun sa vie. Mais je ne suis pas fou. C’est mon corps. Si on m’avait dit que je ne pouvais plus jouer, je ne discutais pas. Ce n’est pas le cas. Et c’est pour ça que ça me fait mal. Malgré tout ce qu’on dit, je jouais quatre fois par semaine au foot en salle à Saint-Etienne, un sport violent sur le plan cardiaque. Et je n’ai pas eu de souci. On ne peut pas dire à quelqu’un qui aime autant le football que moi : « Tu arrêtes ». Pourquoi je ne peux pas rejouer en France ? A l’étranger, cela ne pose aucun problème… »